Tunisia
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Tunisie : une rentrée scolaire hors de prix

Le coût des fournitures pour l’année scolaire 2023/2024 a enregistré une augmentation variant de 15 à 18%, par rapport à l’année écoulée, a fait savoir le président de l’Organisation tunisienne pour informer le consommateur (Otic), Lotfi Riahi.

Dans une déclaration à l’agence Tap, Riahi a mis l’accent sur la hausse vertigineuse des prix qui a grevé le budget du citoyen, lequel s’est trouvé dans l’incapacité d’y faire face, qui plus est, dans un contexte de hausses continues des prix touchant pratiquement tous les secteurs.

Le coût des fournitures scolaires pour un élève du primaire atteint 600 dinars, alors qu’il s’élève à 700 dinars pour un élève du secondaire (collégien et lycéen). «Si les parents rationalisent l’achat des fournitures demandées aux élèves, ces coûts pourraient être respectivement abaissés à 500 et 600 dinars», a précisé Riahi. Mais ils restent prohibitifs surtout pour les parents ayant deux ou trois enfants.

Les prix des manuels scolaires ont, pour leur part, augmenté de 500 millimes, tandis que les prix du cahier non subventionné varient entre 6 et 25 dinars, des cartables entre 90 et 120 dinars et des tenues de sport entre 150 et 200 dinars, au bas prix.

Riahi a appelé à ce propos, le ministère de l’Education à rationaliser et à unifier les listes des fournitures données aux parents et ne pas exiger des cahiers non subventionnés dont les prix restent très élevés.

Il a par ailleurs, souligné l’importance d’interdire les cours particuliers en dehors des établissements éducatifs, rappelant que les tarifs pour ces cours varient entre 250 et 300 dinars, par mois, et le système, difficile à contrôler, connaît des abus de toutes sortes.

Récemment, l’Institut national de la consommation (INC) et l’Observatoire national de l’approvisionnement et des prix ont calculé le coût approximatif de la rentrée scolaire via la collecte des données auprès des librairies et des espaces commerciaux dans différentes zones de Tunis. Sa directrice de recherche, Darine Dogui, a indiqué, dans une conférence de presse le 2 septembre, que le coût global de la rentrée scolaire, en comptabilisant le coût du cartable et du tablier, varie entre 121 dinars pour la première année de l’enseignement de base, 188 dinars pour la septième année et 226 dinars pour un élève en baccalauréat science.

D’après Tap.