Tunisia
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Tunisie : le financement de la centrale photovoltaïque d’El-Metbasta enfin mobilisé

La Tunisie, représentée par le ministère de l’Industrie, de l’Énergie et des Mines, et Amea Power, l’une des principales sociétés spécialisée dans l’énergie renouvelable aux Emirats arabes unis, ont signé, mardi 26 septembre 2023, avec des institutions de financement, principalement la Banque africaine de développement (BAD), un accord pour la construction d’une centrale photovoltaïque en concession à El-Metbasta, Kairouan.

La réalisation de cette centrale, d’une capacité de 100 MW, s’inscrit dans le cadre d’appels d’offres pour des projets de production d’énergie renouvelable.

Un premier lot de projets solaires de 500 MW est lancé en concession dans cinq gouvernorats, à savoir Tataouine (200 MW), Tozeur (50 MW), Sidi Bouzid (50 MW), Kairouan (100 MW) et Gafsa (100 MW).

La valeur totale du projet d’El-Metbasta s’élève à environ 80 millions de dollars (près de 250 millions de dinars).

Les travaux devraient démarrer d’ici un mois et la centrale électrique devrait entrer en service au quatrième trimestre 2024.

Le Premier ministre Ahmed Hachani a déclaré que le projet vise à diversifier les sources d’énergie et à recourir de plus en plus aux énergies renouvelables, en plus d’acquérir la maîtrise des technologies de l’énergie solaire pour assurer une transition énergétique en douceur au cours des prochaines années et stimuler les investissements associés, tout en surmontant les difficultés rencontrées par les investisseurs.

Hachani a souligné l’importance de ces projets pour la Tunisie, notamment à la lumière des changements climatiques et écologiques et des catastrophes naturelles enregistrées dans le monde, telles que les températures élevées, les inondations et les tempêtes provoquées par l’utilisation excessive des énergies fossiles. Il a souligné l’intérêt de la Tunisie à évoluer vers une économie verte et son engagement à soutenir les énergies alternatives et renouvelables.

Le Premier ministre a aussi souligné l’engagement de l’investisseur émirati dans ce projet, , qui était prévu depuis 2018, et la contribution de la BAD, du Fonds monétaire international (FMI) et de la Société financière internationale (SFI) à l’achever dans les délais impartis.

De son côté, le représentant d’Amea Power a mis en avant le potentiel énergétique de la Tunisie encore inexploité dans ce domaine, ainsi que sa proximité avec les marchés mondiaux, notamment l’Union européenne, tout en exprimant la volonté de son entreprise d’investir dans l’hydrogène vert en Tunisie.

La valeur de l’investissement accordé à Amea Power dépasse les 100 millions de dollars, a-t-il indiqué, ajoutant que les travaux débuteront dans les plus brefs délais.

Malinne Blomberg, directrice générale adjointe pour l’Afrique du Nord à la BAD, a souligné l’engagement de la banque panafricaine à accompagner la Tunisie dans la mise en œuvre de projets respectueux de l’environnement, dont celui-ci, qui contribuera au développement de la région de Kairouan et y créera des emplois.

I. B. (avec Tap).