Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Tour de France Femmes: Clara Emond, avocate et cycliste

Portrait

Avocate de formation, Clara Emond découvre le Tour de France Femmes pour sa première saison au haut niveau. Elle a rejoint l'équipe française Arkéo Pro Cycling Team en janvier dernier, en qualité de grimpeuse, et découvre le monde du très haut niveau.

De notre envoyé spécial,

Pour l’instant, Clara Emond ne porte pas sa robe d’avocate, mais un cuissard de cyclisme sur les routes du Tour de France Femmes. « Je reprendrai mon autre passion, le juridique, après ma retraite sportive. Je compte me spécialiser en droit du sport », raconte-t-elle avec cet accent québécois qui plaît tant dans l'Hexagone. Priorité au vélo. 

La coureuse de 26 ans est une ancienne skieuse de haut-niveau, spécialiste du slalom. Venue au cyclisme depuis peu, après s’être essayée au triathlon, la Canadienne aime quand la pente s’élève. La COVID-19 a été synonyme de changements pour elle. Les compétitions de triathlon étant annulées un peu partout, elle prend la décision de se concentrer un peu plus sur le cyclisme sur route. 

« Je regardais le Tour de France masculin et maintenant, c'est à mon tour »

« C’est ma première saison dans le peloton professionnel, j’espère rester le plus longtemps possible », avance-t-elle. Sur cette deuxième édition du Tour de France Femmes, Clara Emond veut apprendre aux côtés des meilleures du monde. « C’est un rêve d’être ici. Je regardais le Tour de France masculin et maintenant, c'est à mon tour ». La Canadienne n’était pas prévue sur les routes de la plus grande épreuve féminine au monde. Mais elle a remplacé, au dernier moment, Megan Armitage, victime d’une lourde chute trois jours avant le début de l’épreuve. 

Clara Emond, qui s’est installée en Espagne pour s'entraîner plus facilement, voudrait que ce Tour de France soit une belle vitrine pour le cyclisme féminin et donne envie aux jeunes Canadiennes de l’imiter. « C’est plus facile d’être en Europe que dans la neige à -20 degrés », s’amuse-t-elle. Six autres filles du pays à la feuille d'érable étaient aussi au départ de cette deuxième édition féminine à Clermont-Ferrand. 

À force de faire des voyages à vélo avec son ami triathlète, Clara Emond s’est inscrite sur une course de vélo en 2021 au Québec. « C’était à côté de chez moi, et j’ai tout de suite accroché. J’ai vite appris, même si mon gros point faible reste mon manque de confort au sein du peloton. Mais je m'améliore à chaque course et c’est encourageant », se félicite Clara Emond. Celle qui est née à Québec semble savourer chaque jour sa nouvelle vie.  

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :