Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Record de viols au Brésil en 2022, plus de huit par heure

Le Brésil a connu en 2022 une explosion des violences sexuelles, selon le rapport annuel du forum sur la sécurité publique publié jeudi. Malgré une légère baisse des morts violentes, il révèle une situation alarmante, le nombre de viols enregistrés dans le pays n'a jamais été aussi important que l'an passé. Près de 75 000 victimes au total. Une augmentation des violences sexuelles qui concerne les femmes, mais aussi les enfants. 

Avec notre correspondant au Brésil, Théo Conscience

« Sur les violences contre les enfants et les adolescents, il serait difficile de présenter pire scénario que celui de 2022 », écrivent les auteurs du rapport. Maltraitance, pédopornographie, exploitation sexuelle… Tous les indicateurs sont en hausse et certains explosent, comme le nombre de viols sur mineurs qui a bondi de plus de 15%.

À l'heure de chercher les raisons de cette augmentation, le rapport avance le rôle qu'a pu jouer la pandémie de Covid-19 et notamment la fermeture des écoles qui a rendu les enfants plus vulnérables aux agressions dans leur foyer, tout en les privant de l'aide que fournit souvent le cadre scolaire.

Plus de deux tiers des viols (68,3%) ont été commis au domicile des victimes. Et la grande majorité des victimes de 0 à 13 ans ont été violées par des personnes qu'elles connaissaient (86,1%) ou des membres de leur famille (64,4%).

Les autres grandes victimes de cette flambée de violences, ce sont les femmes. Le nombre de féminicides est en hausse de 6%. Et 9 victimes de viol sur 10 sont des femmes. Avec près de 75 000 plaintes enregistrées l'an passé, le nombre de viols a atteint un record historique, d'autant plus alarmant que selon une étude de l'IPEA, seulement 8% des viols sont signalés à la police au Brésil. S'appuyant sur ce chiffre, le rapport estime que le nombre total de viols en 2022 pourrait être de l'ordre de 822 000. 

Le rapport de l'ONG a par ailleurs recensé 1 437 féminicides, une augmentation de 6,1% par rapport à l'année précédente, et 245 713 cas de violence conjugale (+2,9%).

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :