Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Prigojine apparaît sur une photo en marge du sommet Afrique-Russie à Saint-Pétersbourg

Aurait-on retrouvé Evgueni Prigojine à Saint-Pétersbourg ? Si les images publiées sont confirmées, alors ce serait ses premières photos officielles depuis la mutinerie des 23 et 24 juin dernier. Selon le média indépendant russe « Fontanka », elles ont en tout cas été prises en marge du sommet Russie-Afrique qui s’est ouvert ce jeudi matin 27 juillet. Après le retrait de Moscou de l’accord sur les céréales, sans surprise, Vladimir Poutine y a fait une déclaration en forme d’apaisement en promettant des livraisons gratuites de céréales à six pays africains. 

De notre correspondante à Moscou, 

Le discours d’ouverture de Vladimir Poutine a été retransmis à la télévision russe, avec cette annonce à laquelle tout le monde s’attendait : « d’ici 3 à 4 mois », la Russie sera en mesure, a-t-il dit, « d'assurer des livraisons gratuites de 25 000 à 50 000 tonnes de céréales au Burkina Faso, au Zimbabwe, au Mali, à la Somalie, à la République centrafricaine et à l'Érythrée ». Vladimir Poutine qui a ajouté : « d’autant plus que nous nous attendons à nouveau à une récolte record cette année ». 

Pile quand le président russe s’exprimait, est apparue une carte postale de la galaxie Wagner qui visiblement n’a pas perdu la main en trolling, avec une photo d’Evgueni Prigojine à Saint-Pétersbourg serrant la main de Freddy Mapouka, le chef du protocole de Faustin-Archange Touadéra.

À lire aussiSommet Afrique-Russie: un test politique pour Moscou aux multiples enjeux

Prigojine aurait rencontré des représentants du Niger

Selon le média russe indépendant Fontanka, cette photo a bien été prise à Saint-Pétersbourg, mais pas dans les couloirs du sommet : à l'hôtel Trezzini, qui appartient à la famille de Prigogine. Toutes les chambres y sont par ailleurs réservées pour les trois prochains jours. 

Toujours selon Fontanka, plusieurs médias « qui faisaient auparavant partie de l'empire médiatique d'Evgueni Prigogine » ajoutent cette précision : Prigojine aurait non seulement rencontré des représentants de la République centrafricaine, mais aussi du Mali et du Niger.

Certains de ces relais vont jusqu’à avancer que Wagner serait d’ailleurs proche de certains auteurs du coup d’État, cela alors que la diplomatie russe a, elle, appelé ce matin à un « dialogue constructif et pacifique » et dit souhaiter la « libération rapide » du président nigérien Mohamed Bazoum. 

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :