Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La Turquie livre six drones Bayraktar TB2 au Niger

Le Niger a reçu le week-end dernier des drones turcs. Six Bayraktar TB2 ont été livrés à l’aéroport de Niamey. Il s’agit d’une première partie d’un contrat d’armement passé en novembre qui prévoit aussi l’achat par le Niger d’avions légers et de véhicules blindés. Avec cet achat les capacités aériennes du pays montent d’un cran, et Niamey en profite pour diversifier ces partenaires dans le secteur de la défense.

Les drones turcs ont une portée de 150 kilomètres, une autonomie de 20h et peuvent être armés… Un outil donc fort utile pour la lutte anti-terroriste.

« Ces drones complètent les capacités de surveillance du Niger, explique une source sécuritaire française dans la région, mais il faut maintenant mettre en place tout le système qui permettra leur utilisation ». Comprendre ici : la formation de pilotes et d’agents d’analyse des images, la maintenance des appareils, la chaîne d’approvisionnement en pièces détachées, etc.

D’après une source sécuritaire nigérienne, l’aménagement d’une base aérienne pour accueillir ces drones est déjà à l’étude. « Avec cet achat, le Niger diversifie surtout ses partenaires dans la lutte contre le terrorisme », explique Pieter Wezeman, de l’Institut de Stockolm de recherche sur la paix. Le président Mohamed Bazoum s’appuie ainsi sur la solidarité entre Etats musulmans, alors qu’il est parfois critiqué pour son alliance sans faille avec la France.

Une diversification qu’approuve Moussa Tchangari, secrétaire général d’Alternative espace citoyen. « Le Niger fait ainsi preuve d’autonomie. » Mais, il s’inquiète toutefois que le gouvernement nigérien ne privilégie une solution militaire à un problème qui demande une approche globale.

Comme il n’y a pas de pilote à bord, il n’y a pas de risque de perdre un soldat. De plus, ces drones ont une très longue capacité de vol… donc pour un pays de la taille du Niger, où les groupes armés peuvent se cacher longtemps dans la nature, c’est un outil très utile. Ceux fournis au Niger, peuvent être armés. La Turquie les vend avec succès partout dans le monde.

Pieter Wezeman, chercheur à l’Institut international de Stockholm de recherche sur la paix

Gaëlle Laleix