Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Japon: il y a un an, l'assassinat de Shinzo Abe mettait en lumière les liens du pouvoir avec la secte Moon

Le 8 juillet 2022, Shinzo Abe était assassiné en pleine rue, lors d'une campagne électorale. Son meurtrier Tetsuya Yamagami lui reprochait ses liens avec l'Église de l'Unification, plus connue  en Europe sous le nom de secte Moon. Il accusait le groupe religieux d'avoir ruiné sa famille. 

avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles 

L'ancien Premier ministre du Japon, Shinzo Abe, est mort après avoir été atteint par des tirs lors d'un discours en public, en pleine campagne électorale en juillet 2022. L'assassinat de Shinzo Abe avait mis en lumière le rôle joué par la secte au cœur du pouvoir politique japonais, et forcé le parti conservateur au pouvoir à voter une loi pour mieux protéger les victimes de mouvements sectaires. Aussi le procès du meurtrier de Shinzo Abe risque d'être aussi celui des liaisons dangereuses entre le parti conservateur de l'ancien Premier ministre et la secte Moon. Un colis suspect découvert dans le tribunal de Nara a provoqué l'annulation d'une audience préliminaire de son meurtrier. Le colis contenait une pétition demandant une peine clémente pour Tetsuya Yamagami. Il pourrait être condamné à la prison à vie. Plutôt qu'à la peine de mort.

L'accusé jouit d'un capital de sympathie certain. Sa mère a été convaincue par la secte de lui faire don de toute la fortune de la famille, l'équivalent de 700.000 dollars en échange de biens spirituels sans valeur. Depuis vingt ans, un réseau d'avocats défend d'anciens membres de la secte Moon dans des affaires d'escroqueries financière et d'enrôlement de force. Depuis vingt ans, ils demandent aux politiciens de couper leurs liens avec l'Église de l'Unification connue pour ses mariages de masse.

À écouter aussiAu Japon, les récits des victimes de la secte Moon affluent depuis l'assassinat de Shinzo Abe

En vain. Les politiciens conservateurs s'appuient sur les fidèles de la secte Moon pour gagner les élections. La secte, elle, gagne en respectabilité et en influence au  cœur du pouvoir politique. 

Le gouvernement a ordonné une enquête sur la secte. Elle pourrait aboutir au retrait de son statut religieux qui lui permet de ne pas payer d'impôts. Mais elle continuerait à fonctionner légalement.

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :