Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Irak: Bagdad reprend le contrôle et dissout les conseils de province du Kurdistan

La Cour suprême fédérale à Bagdad demande la dissolution des conseils régionaux au Kurdistan irakien. En cause : les élections qui auraient du être organisées depuis juin 2018 pour renouveler leurs mandats n’ont jamais eu lieu. 

Avec notre correspondante en Irak, Marie-Charlotte Roupie

À Erbil, cette décision sonne comme une nouvelle avancée de Bagdad contre l’autonomie du Kurdistan irakien. Des désaccords entre partis kurdes avaient bloqué l’organisation d’élections dans les trois provinces du Kurdistan, en juin 2018. Mais depuis rien n’avait été fait. La Cour suprême fédérale juge donc contraire à la Constitution que les conseils régionaux kurdes poursuivent leurs activités.

C’est la deuxième fois, cette année, qu’elle intervient dans la politique du Kurdistan autonome. En mai dernier, le prolongement d’un an du mandat du Parlement kurde avait été jugé inconstitutionnel lui aussi. 

Résultat : les prochaines élections parlementaires se tiendront sous le contrôle de Bagdad et non sous la houlette d’une commission électorale régionale. En parallèle, le gouvernement fédéral a repris le contrôle des exportations de pétrole issu des champs du nord. Les analystes s’accordent à dire que le Kurdistan irakien perd progressivement ses pouvoirs régaliens et donc de son autonomie

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :