Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Inondations en Libye: la Chine commencera les travaux de reconstruction à Derna

En Libye, les autorités de l’est du pays ont annoncé vouloir organiser, le 10 octobre, une conférence internationale pour la reconstruction de Derna, ville sinistrée par le passage de la tempête qui a détruit, il y a deux semaines, plus de 20% de la ville. Mais c'est la Chine qui inaugurera les travaux de reconstruction de la zone sinistrée. 

Si la participation à une telle conférence pourrait constituer un véritable casse-tête diplomatique pour de nombreux pays, l’exécutif de l’Est libyen n’étant pas reconnu par l’ONU, il y a un pays, la Chine, qui ne semble pas prendre en considération cette donne. Selon Ali Sidi, le ministre des Infrastructures au gouvernement de Mohamad Hamad basé à l’Est libyen, c’est Pékin qui inaugurera les travaux de la reconstruction.

La Chine, « puissance effective » 

« Nous sommes conscients que la Chine constitue aujourd’hui la puissance effective qui pourrait construire des infrastructures, des ponts et des routes en très peu de temps. Nous savons que la Chine possède une grande masse financière, la Chine possède également des investissements sur lesquels nous nous sommes mis d’accord en Libye. Ils sont prêts à reconstruire l’infrastructure à Derna. »

« En réalité, c’est une information exclusive que personne ne connaît, sauf mon ministère et les parties concernées par l’accord. Nous avons reçu un document officiel de la coalition BFA, une coalition qui relie la Chine à la Libye. J’ai donc l’accord pour inaugurer la reconstruction de la zone sinistrée en partenariat avec la Chine. »

À lire aussiInondations en Libye: à Derna, les ruines et le silence

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :