Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Hongrie: Viktor Orban nomme sa controversée ministre de la Justice tête de liste des européennes

La ministre hongroise de la Justice Judit Varga va quitter le gouvernement lundi 31 juillet, après avoir été choisie par le Premier ministre Viktor Orban pour être tête de liste du parti Fidesz aux élections européennes de 2024. L’une des rares femmes dans le gouvernement de Viktor Orban, a été en première ligne pour défendre, devant Bruxelles, les positions de Budapest en lors des tensions sur le respect de l’État de droit. 

Avec notre correspondante à Budapest, Florence La Bruyère

Âgée de 43 ans, Judit Varga a travaillé pendant neuf ans à Bruxelles, au Parlement européen. Elle a ensuite été conseillère d’un eurodéputé, avant de devenir secrétaire d’État chargée des Affaires européennes, puis ministre de la Justice en 2019.

Les couloirs de Bruxelles n’ont plus de secrets pour cette avocate, qui parle couramment le français, l’anglais et l’allemand. Mince et sportive, cette mère de trois enfants espère que les prochaines législatives européennes feront virer l’Europe à droite.

Mais si elle a été choisie comme tête de liste par le Premier ministre Viktor Orban, ce n’est pas seulement pour sa connaissance des institutions européennes. En tant que ministre de la Justice, elle a en effet été éclaboussée par une énorme affaire de corruption et de pots-de-vin. Son adjoint, Pal Völner, le vice-ministre de la Justice, a été arrêté.

L’opposition hongroise réclame depuis longtemps la tête de Judit Varga. En la nommant à Bruxelles, Viktor Orban la soustrait aux critiques de l’opposition et lui offre une porte de sortie.

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :