Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Ghana: lors de ses assemblées annuelles, la BAD liste les défis qui attendent le continent

Les assemblées annuelles de la Banque africaine de développement se sont officiellement ouvertes ce mardi à Accra. Evènement de l'année le plus important pour cette institution qui attire plusieurs milliers de délégués, dirigeants et actionnaires. Le thème cette année : « Favoriser la résilience climatique et une transition énergétique juste pour l’Afrique ». La pandémie et la crise ukrainienne a eu de graves impacts sur le continent africain. A cela s'ajoutent les conséquences quotidiennes du changement climatique.

« Il est temps pour nous d'agir. Pas demain. Nous devons repositionner la Banque africaine de développement au centre du processus de rétablissement de l'Afrique », estime Vincent Nmehielle, le secrétaire général de la BAD.

« Les réunions fourniront un cadre aux gouverneurs ainsi qu'aux autres acteurs et partenaires. Et à travers différentes sessions ils pourront explorer pleinement les options qui peuvent être envisagées pour parvenir à la résilience climatique. Nous espérons donc que les délibérations déboucheront sur des recommandations qui contribueront à construire une Afrique meilleure et plus audacieuse. »

Une transition énergétique juste qui a un coût et qui ne doit pas se faire au détriment du développement du continent martèle Akinwumi Adesina, le président de la BAD. « D'abord, nous devons garantir l'accès et un prix accessible de l'électricité. Deuxièmement, la sécurité de l'approvisionnement en énergie doit être assuré. Et troisièmement l'exploitation du gaz doit se poursuivre. Nous devons être réalistes, pragmatiques. »

Digitalisation des sociétés africaines, levée de financements climats innovants, extension des programmes de protection sociale. Voici quelques pistes qui seront étudiées cette semaine à Accra.

La souveraineté alimentaire s'invite également dans les discussions. La BAD a déjà annoncé débloquer 1,5 milliards de dollars pour lutter contre une possible crise alimentaire sur le continent.

A lire aussi : Ghana: ouverture des assemblées annuelles de la Banque africaine de développement