Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

France: le journaliste Geoffroy Lejeune arrive à la direction d'un JDD en pleine grève

La crise au JDD entame ce mardi 1er août 2023 une nouvelle étape avec la prise de fonction à la direction du journal de Geoffroy Lejeune. Imposée par l'actionnaire Arnaud Lagardère, actuel propriétaire du groupe, cette nomination est catégoriquement refusée par la rédaction qui est en grève depuis le 22 juin.

« Un talent brut du journalisme français. » C'est ainsi qu'Arnaud Lagardère, l'actuel propriétaire du Journal du dimanche (JDD), qualifie celui qu'il a choisi pour diriger l'hebdomadaire d'information. Même si le patron du groupe s'en défend, nombre d'observateurs voient dans cette nomination la main du milliardaire Vincent Bolloré, aux opinions réputées ultra-conservatrices. Son groupe, Vivendi, est en effet en train d'absorber Lagardère.

Habitué des plateaux de CNews, chaîne info de la galaxie Bolloré, Geoffroy Lejeune, âgé de 34 ans, s'est surtout distingué par sa conception radicale du journalisme d'opinion quand il dirigeait le magazine Valeurs actuelles. Ce fils d'un officier de la Légion étrangère rejoint l'hebdomadaire d'extrême droite en 2012 avant d'en prendre la direction à 27 ans à peine.

Sa ligne éditoriale faite de partis pris s'illustre par des unes polémiques, certaines aux relents complotistes prenant pour cible le milliardaire George Soros. En août 2020, un article caricaturant la députée LFI de Paris Danièle Obono en esclave avait suscité un tollé qui avait valu à l'hebdomadaire une condamnation pour injure publique à caractère raciste.

Soutien à Éric Zemmour

Lors de la présidentielle de 2022, Valeurs Actuelles s'engage pour le candidat d'extrême droite Éric Zemmour, que Geoffroy Lejeune admire et imaginait déjà président dans un roman publié en 2015. Un choix loin d'être gagnant : l'hebdomadaire perd 10% de ses abonnés et voit ses ventes en kiosques reculer.

Le journaliste est ami depuis l'adolescence avec une autre figure d'extrême droite : Marion Maréchal. Alors qu'il dirigeait Valeurs actuelles, il assumait une « volonté de conquête » idéologique dans une interview au site de l'Issep, l'école de sciences politiques cofondée par Marion Maréchal.

Licencié en juin 2023, Geoffroy Lejeune se voit nommer quelques jours plus tard à la direction du JDD. « C'est un immense honneur dans une carrière de journaliste de pouvoir travailler au service d'un titre aussi prestigieux que le JDD. Je le mesure pleinement et souhaite mettre toute mon énergie à la réussite de ce défi », assurait-il sur Twitter [désormais appelé X, NDLR] le 23 juin, après l'annonce de son recrutement par le groupe Lagardère. C'est resté son seul commentaire public.

À lire aussiChronique des médias - Vincent Bolloré: stop ou encore ?

Sa prise de fonctions ce mardi 1er août a lieu dans un climat très conflictuel. La rédaction refuse d'être dirigée par Geoffroy Lejeune, « dont les valeurs sont en totale contradiction avec celles du JDD » et demande au groupe d'« offrir aux journalistes des garanties d'indépendance juridique et éditoriale ». Depuis le 22 juin, la grève a systématiquement été reconduite à la quasi-unanimité, empêchant la parution du JDD six dimanches de suite.

(Et avec AFP)

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :