Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Distribution: de l'argent frais pour le groupe Casino en difficulté financière

Le distributeur français Casino a annoncé ce vendredi avoir conclu un « accord de principe » avec « certains de ses principaux créanciers » sur l'offre de recapitalisation et de restructuration émanant des milliardaires Daniel Kretinsky et Marc Ladreit de Lacharrière, adossés au fonds britannique Attestor.

Cet accord de principe prévoit la signature d'un accord contraignant courant septembre, « permettant l'ouverture d'une procédure de sauvegarde accélérée au mois d'octobre », précise le groupe. Le trio acquéreur apportera 1,2 milliard d'euros d'argent frais et la restructuration de la dette de Casino doit intervenir « au cours du premier trimestre 2024 ». 

 L'offre de reprise « permet d'envisager un désendettement significatif du groupe Casino », à l'issue duquel le groupe « pourra tirer tout le profit de ses nombreux atouts, de la qualité de ses emplacements et de l'engagement de ses équipes, n'étant plus pénalisé par son surendettement », ont estimé dans un communiqué commun vendredi les candidats à la reprise du distributeur Casino, les milliardaires Daniel Kretinsky et Marc Ladreit de Lacharrière adossés au fonds britannique Attestor. 

Preuve que les activités de Casino sont en grande souffrance, les chiffres du premier semestre dévoilé ce jeudi matin révèlent que l'entreprise a perdu près de 2 milliards d'euros depuis le début de l'année. Son action en bourse a également été suspendue, à la demande de la direction. Elle ne valait plus que 3 euros hier matin, contre 10 euros au 1er janvier.  

Pour espérer sortir la tête de l'eau, le duo d'hommes d'affaires Daniel Kretinsky et Marc Ladreit de La Charrière souhaitent réduire la dette du groupe de moitié. Pour cela, ils comptent notamment céder toutes leurs enseignes implantées au Brésil et en Colombie.

Parmi les 200 000 salariés du groupe, les trois quarts travaillent en Amérique Latine. Le quart restant, en France, craint également pour l'avenir de ses emplois. Mais les deux milliardaires qui volent à leurs secours se sont engagés à maintenir ouvert le plus possible de supermarchés sur le territoire.

juin 2022: manifestation de militants de l'environnement devant une enseigne Casino, accusée de participer à la déforestation en Amérique latine où le groupe est présent.
juin 2022: manifestation de militants de l'environnement devant une enseigne Casino, accusée de participer à la déforestation en Amérique latine où le groupe est présent. AFP - CHRISTOPHE SIMON

Sur le continent africain, Casino est présent à travers les enseignes Géant, Leader Price, Naturalia ou Monoprix et sont franchisées. Elles sont donc en partie épargnées par la mauvaise situation financière du groupe. À l'exception de cinq magasins BAO aux Cameroun, dont le sort n'est pas encore connu. 

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :