Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Des milliers d’exilés biélorusses risquent de se retrouver sans passeport

Selon un décret signé par Alexandre Loukachenko, les citoyens se trouvant à l’étranger ne pourront obtenir un passeport ou le renouveler qu’en Biélorussie, dans « un service consulaire rattaché à leur dernier lieu de résidence enregistré ». L’opposition en exil y voit une nouvelle attaque de la part du dirigeant biélorusse.

« Une vengeance contre les exilés qui ont manifesté en 2020 » : voilà comment Franak Viacorka, l’un des principaux conseillers de Svetlana Tikhanovskaïa qualifie la décision de Minsk. La figure de proue de l’opposition biélorusse qui vit en Lituanie, s’est adressée à ses compatriotes vivant à l'étranger. Elle leur demande « de ne pas paniquer et de ne pas commettre d'actes irréfléchis. Même si votre passeport expire, vous ne devez pas rentrer dans votre pays d'origine si vous risquez d'y être persécuté. Aucun document au monde ne vaut la liberté humaine », écrit Svetlana Tikhanovskaïa sur Télégram.

Dès que le décret signé par Alexandre Loukachenko sera publié et entrera en vigueur, les ambassades et consulats biélorusses à l’étranger ne pourront plus renouveler les passeports ou en délivrer. Un coup dur pour ces milliers de personnes qui ont fui les répressions consécutives aux manifestations contre la réélection jugée fauduleuse d'Alexandre Loukachenko en 2020. 

Svetlana Tikhanovskaïa assure qu’elle mène des discussions avec les pays qui accueillent des émigrés biélorusses pour tenter de résoudre la situation et faire en sorte qu’ils ne se retrouvent pas sans passeport. La question, assure-t-elle, sera soulevée à Bruxelles et en marge de l’assemblée générale de l’ONU. 

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :