Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Commerce et sécurité au menu de la visite du Sud-Africain Ramaphosa en RDC

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa est arrivé en République démocratique du Congo pour participer ce jeudi à la 12ème session de la commission bi-nationale entre les deux pays. Après un entretien en tête-à-tête avec son homologue Félix Tshisekedi au Palais de la Nation, les deux chefs d’État devraient assister aux travaux d’un forum économique.

Avec notre correspondante à Johannesbourg, Claire Bargelès

Alors que l’Afrique du Sud reste un partenaire de poids pour la RDC en termes d’importations, d’exportations et d’investissements, les relations entre les deux présidents sont cordiales, mais loin d’être aussi fusionnelles que celles qui unissaient leurs prédécesseurs, Jacob Zuma et Joseph Kabila. 

Cyril Ramaphosa et Félix Tshisekedi échangent cependant régulièrement, comme lors du dernier Mining Indaba, au début de l’année, au Cap, et une trentaine d’accords bilatéraux unissent déjà leurs deux pays. Il serait cependant possible d’aller plus loin, selon la ministre des Affaires étrangères sud-africaine, Naledi Pandor, en « tirant parti des opportunités créées par la Zlecaf ».

Les discussions entre les deux chefs d’État devraient dépasser le cadre strictement économique et concerner également la situation sécuritaire à l’est de la RDC, alors que l’Afrique du Sud est parmi les pays du continent qui fournit le plus de troupes à la Monusco. La Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), dont Pretoria et Kinshasa font partie, devrait par ailleurs déployer des troupes, bien qu’elle participe déjà à la Monusco au travers de la brigade d’intervention. Le tout alors que le président Félix Tshisekedi a manifesté son mécontentement vis-à-vis de la force de la Communauté des États de l’Afrique de l'Est (EAC) déjà déployée. 

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :