Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Colombie: des rassemblements pro et anti-gouvernement lors de la fête nationale

Une série de manifestations secoue la Colombie : d’un côté, les opposants au gouvernement de gauche et de l’autre les militants pro-gouvernement. C’est devenu une stratégie politique pour les deux camps qui répètent l’exercice presque tous les mois. Les marches de ce mercredi 19 juillet étaient d’autant plus symbolique que le pays andin célébrait l’indépendance de la Colombie.

Avec notre correspondante à Medellin, Najet Benrabaa

Alors que les militaires défilaient dans le centre de la ville de Medellin pour célébrer le jour de l’indépendance de la Colombie, dans le nord, les cortèges des syndicats des travailleurs, des professeurs et des ouvriers se regroupaient. Les militants revendiquaient les réformes du travail, de la santé et des retraites que le Congrès s'apprête à étudier de nouveau.

Depuis plusieurs mois, ce type de manifestation en faveur de l’État s’organise pour répondre à celle dirigée par l’opposition. En effet, ce mercredi, c'étaient les manifestants contre Gustavo Petro qui marchaient dans les rues de plusieurs grandes villes colombiennes, dont la capitale Bogota, où le cortège s’est réuni sur la place Bolivar.

À quelques jours de la date anniversaire du mandat du premier président de gauche de Colombie, Gustavo Petro tente de galvaniser ses troupes. Depuis son arrivée au pouvoir, il y a presque un an, le mécontentement ne cesse d’augmenter. D’après les derniers sondages, 61% des Colombiens désapprouvent la politique de Gustavo Petro.  

À lire aussiColombie: ouverture d'une enquête sur le financement de la campagne présidentielle de Gustavo Petro

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :