Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Cameroun: suspension de la diffusion de la chaîne Canal+ Elles

Le groupe Canal+ est sommé de suspendre la diffusion de l'une de ses chaînes dans le pays. Le Conseil national de la communication (CNC) qui a pris cette décision estime que cet opérateur promet à travers sa chaîne Canal+ Elles, des « pratiques obscènes et l'homosexualité » que l'on sait réprimée dans le pays.  

Avec notre correspondant au Cameroun, Polycarpe Essomba

Le CNC, l'autorité en charge de la régulation du secteur de la communication et donc des médias, rappelle qu'en date du 12 juin 2023, une mise en garde avait déjà été adressée au groupe Canal+ International. Des concertations avec des responsables de ce groupe de médias avaient été entamées dans  la foulée, aux fins, précise le communiqué, de trouver « des solutions appropriées ».

Canal+ se serait alors engagé « à mettre en œuvre un train de mesures correctives, telles que l'usage d'un code parental cosigné par Canal+ International et le CNC ou encore la révision des programmes de l'opérateur afin de les conformer aux lois et coutumes du pays. »

Engagements « sans effet »

Des engagements, constate le Conseil national de la communication, restés à ce jour  « sans effet ». Car, selon le régulateur, des « programmes véhiculant des pratiques obscènes à tendance homosexuelles et portant atteinte aux lois et valeurs en vigueur dans le pays sont toujours diffusés dans l'une des chaines du bouquet Canal+ , notamment la chaîne Canal+ Elles ».

Le groupe est ainsi sommé de suspendre sans délai et jusqu'à nouvel avis la diffusion de ladite chaîne au Cameroun. Signée le 22 septembre, la décision était censée être d'application immédiate mais plus de trois jours plus tard, la chaîne Canal+ Elles est bel et bien toujours présente dans le bouquet et en diffusion libre au Cameroun. 

À lire aussiCameroun: RSF alerte sur les conditions de travail des journalistes dans les régions anglophones

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :