Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Birmanie: l'ex-dirigeante et prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi a été graciée

L'ex-dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, en détention depuis qu'elle a été évincée par un coup d'État militaire en 2021, a bénéficié d'une grâce dans le cadre d'une amnistie de la junte concernant plus de 7 000 prisonniers, à l'occasion du carême bouddhiste, ont annoncé les médias d'État mardi.

« Le président du Conseil d'administration de l'État a gracié Daw Aung San Suu Kyi, qui a été condamnée par les tribunaux compétents, en vertu de la loi sur les droits de l'homme », a annoncé le journal télévisé birman mardi ce 1er août.

Elle bénéficie d'une grâce dans le cadre d'une amnistie de la junte concernant plus de 7 000 prisonniers, à l'occasion du carême bouddhiste, précisent les médias d'État.

La dirigeante birmane déchue était sortie récemment de l'isolement de sa prison, mais elle restait enfermée dans un bâtiment gouvernemental, avait indiqué un responsable de son parti La Ligue nationale pour la démocratie (LND), le 28 juillet. Aung San Suu Kyi, 78 ans, avait été chassée du pouvoir par le coup d'État militaire de 2021

Depuis son arrestation par la junte après le putsch du 1er février 2021, la lauréate du prix Nobel de la paix n'avait été vu qu'une seule fois, et sa santé suscitait des inquiétudes.

À lire aussiBirmanie: le Conseil de sécurité de l'ONU demande la libération d'Aung San Suu Kyi

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :