Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Afrique, Brics, protection de l'Amazonie: devant la presse étrangère, Lula balaie tous les grands sujets internationaux

Au Brésil, le président Lula s'est exprimé mercredi 2 août au palais présidentiel devant les correspondants de la presse étrangère. L'occasion pour lui de balayer tous les grands sujets internationaux.

Avec notre correspondant à São Paulo, Martin Bernard

On le disait fatigué et amoindri en raison d’une crise d’arthrose, mais Lula est apparu en grande forme devant la presse internationale ce mercredi 2 août. De bonne humeur, le Brésilien a ajouté qu’il souhaitait vivre jusqu’à 120 ans. 

Lors d'un petit-déjeuner avec les correspondants de la presse étrangère, le président a manifesté sa volonté de relancer une diplomatie active en Afrique. Lula a souligné que ce serait l’une des priorités de sa politique internationale afin d’alléger le fardeau de la dette. Le Brésilien doit se rendre prochainement en Angola et à São Tomé-et-Príncipe, après avoir fait escale au Cap-Vert récemment.

Lula a également évoqué avec enthousiasme le sommet des Brics du 22 au 24 août 2023, en Afrique du Sud. Selon lui, ce groupe de puissances émergentes (Brésil, Chine, Russie, Inde et Afrique du Sud) a « un rôle exceptionnel » à jouer sur la scène internationale.

Préserver l'Amazonie

Les présidents de la République du Congo et de la République Démocratique du Congo sont aussi invités au sommet de l’Amazonie la semaine prochaine, à Belém, au Brésil, pour parler des forêts tropicales. Pour la première fois depuis 2009 des représentants des huit pays membres l'Organisation du traité de coopération amazonienne (OTCA) vont se retrouver pour débattre des politiques à mettre en place pour protéger la forêt tropicale.

Le président brésilien Lula a affirmé que la communauté internationale devait l'« aider à préserver l'Amazonie ». Il a réitéré que son gouvernement serait « très dur » dans le combat contre la déforestation, qui a chuté de 33,6% de janvier à juin, le premier semestre de sa présidence, par rapport à la même période de l'année dernière. 

Des critiques contre Israël

Si le président brésilien n'a pas dit un mot sur la série de coups d’État dans les pays du Sahel, il a fortement critiqué la politique d’Israël et a haussé le ton à l’égard de l’État hébreu.  

Lula hausse le ton à l'égard d'Israël

« Œuvrer pour la paix »

Lula a également rappelé sa position pacifiste à l’égard du conflit entre la Russie et l’Ukraine pour lequel il souhaite se positionner en médiateur, assurant que le Brésil allait « continuer à tenter d'œuvrer pour la paix ».

L'homme d'État a aussi annoncé qu’il allait lancer une campagne pour lutter contre les inégalités dans le monde. « Il n’est pas normal, dit-il, de traiter les inégalités comme si c’était quelque chose de normal ! » a-t-il déclaré.

Recebi correspondentes internacionais em um café da manhã no Palácio do Planalto. Falei da retomada dos programas sociais que foram desmontados nos últimos anos, como o Bolsa Família e o Luz para Todos, e do papel do Brasil no mundo. No campo internacional vamos trabalhar para… pic.twitter.com/2P0FL7VnlI

— Lula (@LulaOficial) August 2, 2023

(Et avec AFP)

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :