Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Transformation des déchets : Le Groupe Badegna international intensifie ses actions

Le Groupe Badegna international est une entreprise spécialisée dans la transformation et la valorisation des déchets de tout genre. Elle les transforme en électricité dont la production est estimée à 61 MW/h, voire en engrais dont la production est de 144 tonnes par jour passant par le gaz, le carbone etc.

Le GBI est prêt à assainir la ville de Bamako et de Kati en passant par celle de Koulikoro. Cela, avec des moyens de transport draconiens dont 600 chariots et 208 bennes de volume différents de 60 camions en vue de balayer les routes goudronnées des villes, de construire les domaines publics et de valoriser les dépôts d’ordures pour des raisons sanitaires. En effet, l’entreprise est prête à créer 9200 emplois dont 60/100 seront réservés aux femmes. Pour Finir avec le chômage au Mali, le groupe Badegna international compte multiplier ses actions dans la transformation des déchets. Outre cela, le PDG Mohamed Doumbia et son Adjoint Abdoulaye Doucouré sont en partenariat avec les Canadiens. Les responsables rassurent le peuple malien et promettent que le problème des déchets sera un mauvais souvenir dans les jours à venir au niveau des grandes villes du pays. En la matière, le processus administratif se trouve déjà en cours en vue de la signature d’un accord avec le maire central Adama Sangaré. Le Gouvernement songe à cette situation d’insalubrité et se dit prêt à autoriser le groupe Badegna. Le Directeur technique de l’entreprise, Martin Aly Berthé tient à rassurer les G.I.E, les particuliers et les personnes évoluant dans le domaine d’assainissement et évacuation des ordures que l’entreprise travaillera en parfaite collaboration avec tous les acteurs. Il sied de rappeler que l’entreprise a un space (TF) de 34 hectares à Tienfala sur lesquels une usine de l’entreprise sera battue. A cet effet, le transport des déchets se déroulera conformément aux textes en vigueur sur les conditions hygiéniques.

Drissa Adama Konaté

Source : LE PAYS