Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

’’L’Etat-major’’ de l’Ecole Supérieure de Gestion (ESG-Bamako et du CNAM INTEC) : ‘’ Nous assumons entièrement notre responsabilité et notre mission de formateurs et d’éducateurs’’

Etablissement crédité d’une bonne réputation pour la rigueur professionnelle du staff managérial, la qualité du corps professoral et de la formation, la crédibilité du diplôme, l’Ecole supérieure de Gestion de Bamako (ESG) prépare activement la rentrée académique 2023-2024. A cet égard, nous avons rencontré son état-major pour en savoir plus.

Merci, Messieurs les responsables de l’ESG, pour votre disponibilité à répondre à nos préoccupations ! Les vacances sont presque terminées. C’est quand la rentrée académique 2023-2024 ?

La rentrée chez nous est étalée sur plusieurs dates : le 18 Septembre pour ceux qui font le Programme du CNAM INTEC, le 16 Octobre pour les Licences en cours de jour , 1er novembre pour les Licences soir et tous les Masters proposés.

L’Ecole Supérieure de Gestion  est-elle prête ?

Absolument ! Toutes les dispositions sont prises pour que la rentrée soit réussie. Emplois du temps disponibles, programmes actualisés par le Conseil pédagogique, professeurs sur les starting-blocks. Les cours du CNAM INTEC, du diplôme de Gestion et de Comptabilité (DGC) ont déjà débuté. Tout est donc prêt.

Certains parents préfèrent inscrire leurs enfants dans les universités privées pour des raisons liées à la qualité des études et des diplômes.

Comme vous le dites, les parents sont à la recherche de la qualité pour assurer un meilleur avenir à leurs enfants. A l’ESG, la qualité est la principale de nos préoccupations. Cette quête de la qualité repose sur les points essentiels suivants :

La qualité de nos programmes, le profil de nos enseignants, les outils didactiques mis à la disposition de tous, adaptés aux réalités du 21ème siècle., le contact permanent assuré auprès des parents, acteurs avec nous de l’instruction et de l’éducation de nos enfants.

Un suivi individuel de l’étudiant établi dans tous les domaines, études, discipline, rigueur, travail. Notre devise en est le reflet « THE STUDENT FIRST » (l’étudiant d’abord).

Et si vous nous parliez des filières proposées par l’Ecole Supérieure de Gestion ?

A l’Ecole Supérieure de Gestion, nous avons plusieurs filières articulées autour de trois cycles : la Licence, le Master et le CNAM INTEC Paris.

En ce qui concerne le cycle Licence organisé sur trois années universitaires, nous disposons de :

-La Licence en Finances – Comptabilité (FC) qui prépare les étudiants aux métiers de la finance et de la comptabilité ;

-La Licence en Gestion D’Entreprise ( GDE) qui prépare les étudiants aux métiers du marketing et de la communication d’une part et aux métiers de la gestion des ressources humaines d’autre part.

Aussi, faut-il faire remarquer que les filières du cycle Licence sont toutes disponibles tant en cours du jour qu’en cours du soir (réservés davantage aux étudiants des universités publiques telle que la FSEG et aux professionnels).

En ce qui concerne le cycle Master, nous disposons de trois filières :

-Le Master Comptabilité, Contrôle de Gestion et Audit ( MCCA) ;

-Le Master en Management des Ressources Humaines (MMRH) ;

-Le Master en Marketing, Communication et Multimédia (MMCM).

Il faut noter que le cycle Master n’est disponible que pour les cours du soir.

Pour ce qui concerne enfin le CNAM INTEC, nous préparons sur place les étudiants aux Unités d’Enseignement du cycle de l’expertise comptable de l’Etat français :

-Le Diplôme de Gestion et de Comptabilité (DGC) sur trois années universitaires en moyenne ;

-La Valorisation de l’Enseignement Supérieur (VES) qui nous permet d’obtenir pour nos étudiants des dispenses pour certaines Unités d’Enseignement du cycle de préparation de l’expertise comptable à partir des acquis de l’enseignement supérieur ;

-Les certificats de spécialisation internationaux (CNAM INTEC) à partir du BAC : en Audit et contrôle légal des comptes, comptabilité internationale (IFRS) et en Audit des systèmes d’information.

Enfin, il faut dire que le CNAM INTEC est la garantie d’un vrai diplôme international obtenu depuis le Mali sans expatriation.

Pouvez-vous confirmer si les diplômes délivrés par votre établissement sont, disons… reconnus ?

Nos diplômes sont reconnus par l’Etat, et notre licence en Finances , Comptabilité et Gestion permet la validation de 5 à 8 Unités d’enseignement du DGC CNAM INTEC.

Nous avons noté également que dans les concours et les tests passés pour des embauches, nos étudiants obtiennent des résultats supérieurs à la moyenne, à notre grande satisfaction. Donc une meilleure employabilité au sortir de l’ESG.

Maintenant, venons-en à ce que fait l’ESG dans le cadre de sa RSE. Des parents d’élèves sont nombreux à être éprouvés par les effets de la crise multidimensionnelle qui affecte le Mali depuis des années. Qu’avez-vous initié pour leur faciliter le paiement des frais scolaires ?

Nous considérons que le rôle de l’école est culturel mais aussi social. A ce niveau nous avons déjà pris nos responsabilités depuis longtemps.

A notre arrivée à la responsabilité de la gestion de l’ESG, nous avons ajusté les prix en fonction des réalités socio-économiques du moment et pris le maximum de mesures pour aider les parents. Versement initial réduit, uniforme et Lacoste à prix coûtants, suppression d’un jour d’école par semaine permettant d’économiser un jour de déplacement qui peut coûter de 4 à 6 000 francs par jour.

L’école organise depuis 2014 un concours de bourses durant lequel 15 à 20 bourses totales ou partielles sont attribuées au mérite.

Nos prix sont garantis pour la durée du cycle (licence) et nous recherchons toujours les meilleures solutions avec les parents pour les aider.

Vous avez un message à l’attention des parents des nouveaux bacheliers ?

Aux parents, merci de nous faire confiance. N’hésitez pas à nous confier l’instruction de vos enfants !

Nous assumons entièrement notre responsabilité et notre mission de formateurs et d’éducateurs.

Propos recueillis par Ousmane Tangara

Commentaires via Facebook :