Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Hôpital du Mali: des résultats encourageants enregistrés

L’hôpital du Mali a tenu, hier mercredi 6 septembre 2023, la 22e session de son Conseil d’administration. C’était sous la présidence du président du conseil d’administration, Badou SAMOUNOU ; en présence de la directrice générale, Doumbia Santa SOGOBA, et les administrateurs. Cette session a été consacrée à l’examen et à l’adoption du rapport d’activités médico-techniques et financières du 1er janvier au 30 juin 2023, et à l’examen et l’adoption des tarifs des activités personnalisées.

Le président du Conseil d’administration, Badou SAMOUNOU, a informé qu’au cours du premier semestre 2023, l’hôpital avait enregistré les résultats suivants : 98 % pour les activités de consultation externes ; 86 % pour les activités chirurgicales ; 96 % pour les activités de laboratoire et 112 % pour les activités d’imagerie médicale.
Selon lui, pour mener les activités de l’année 2023, l’hôpital du Mali dispose d’un budget prévisionnel annuel total de 5 226 090 135 francs CFA, dont 2 293 549 135 sur ressources propres, soit un taux de 44 %.
« Au terme du premier semestre 2023, sur la base du budget approuvé, l’hôpital a pu mobiliser un montant de 2 849 478 853 francs CFA, dont 1 708 397 035 sur le budget national et 1 141 081 818 francs CFA sur les fonds propres, soit un taux de mobilisation de 54,52 %. Pour la même période, les dépenses ont été exécutées sur la base du budget approuvé à hauteur de 2 077 882 293, soit un taux d’exécution de 51, 03 % », a expliqué le président du conseil d’administration.
Il a souligné que l’hôpital avait reçu un mandat de délégation d’un montant de 693 000 000 pour la prise en charge des dépenses relatives à l’accélérateur linéaire.
Aux dires de Badou SAMOUNOU, en dépit des difficultés relatives à l’insuffisance du personnel, à la vétusté des équipements, l’hôpital s’est employé à réaliser la plupart des activités prévues pour le premier semestre 2023.
Il a fait savoir que les résultats obtenus avaient été réalisés grâce à l’engagement de l’ensemble du personnel de l’hôpital, mais aussi à l’apport très précieux des collègues de la mission médicale chinoise.
Le président du conseil d’administration a saisi l’occasion pour remercier les partenaires chinois pour tous les efforts qu’ils fournissent afin de soulager les souffrances de nos compatriotes.
« Nous avons eu le challenge de pouvoir commencer les activités de la procréation médicalement assistée avec l’appui du partenaire chinois. Il faut noter que déjà les résultats sont prometteurs avec 10 grossesses confirmées. C’est aussi le lieu de saluer les efforts consentis par Madame le ministre de la Santé et l’ensemble du gouvernement pour améliorer les conditions de travail du personnel pour lesquelles beaucoup reste à faire », a salué M. SAMOUNOU.
En termes de perspectives, le PCA a souligné entre autres : le renforcement des ressources humaines de l’hôpital à travers l’affectation de nouveaux personnels par l’État et la formation ; l’acquisition de nouveaux matériels et équipements ; le renforcement des capacités d’accueil et de prise en charge des patients à travers la construction de nouveaux box de consultation et bâtiments ; le développement de la recherche ; la motivation du personnel par rendement individuel ; le démarrage des activités personnalisées…
Pour sa part, la directrice de l’hôpital du Mali, Doumbia Sanata SOGOBA, s’est réjouie de l’atteinte des objectifs fixés. Cependant, elle a déploré l’insuffisance des ressources financières, du personnel et la vétusté de certains équipements.
« L’hôpital est dans le processus d’acquisition de nouveaux équipements. L’hôpital du Mali a commencé les activités de la procréation médicalement assistée, une première dans une structure publique au Mali. Cela permettra aux couples lambda d’avoir ce service à moindre frais », a souligné la directrice, avant d’appeler les patients et les accompagnateurs à aider le personnel dans l’assainissement de l’hôpital.

PAR MODIBO KONE

Info Matin