Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Dernier hommage à Salif keita « Domingo » : Les autorités maliennes promettent d’immortaliser le 1er ballon d’or africain

Salif Keita dit Domingo, l’icône du football malien et africain, a été inhumé le mercredi 06 septembre 2023 au cimetière de Hamdallaye. Les autorités sportives, politiques, administratives et religieuses se sont mobilisées pour accompagner la panthère noire à sa dernière demeure, sous la présidence du premier ministre Dr. Choguel Kokalla Maïga, accompagné de plusieurs ministres.

Sur la place de l’indépendance de Bamako, Salif Keita a joué son dernier et plus grand match, avant de dire définitivement adieu à sa famille biologique, sportive, à ses amis et anciens coéquipiers. Pour cet ultime match de Domingo, personne ne voulait se faire conter l’évènement au regard de la qualité de l’homme. Le premier ministre, Dr. Choguel Kokalla Maïga ; le ministre des sports, ainsi que plusieurs autres ministres ; les membres de la fédération malienne de football ; Chérif souleymane de la Guinée ; les membres de la famille biologique ; les deux filles du défunt ; les anciens footballeurs ; les joueurs du CSK, du réal et de tous les autres clubs, étaient au rendez-vous afin de rendre à l’illustre disparu, ce dernier hommage.

C’est Djibril Traoré, le célèbre journaliste sportif, qui a donné le ton en plongeant l’auditoire dans les hauts faits de Salif depuis ses débuts à Ouolofobougou jusqu’au sommet à Saint-Etienne, Marseille, Valence, Sporting de Lisbonne, sans oublier la finale de la Can à Yaoundé 72 où il a amené les aigles du Mali en finale. Djibril a été suivi par les deux filles de Salif. Racky Keita a rappelé ses meilleurs souvenirs avec son papa qui, selon elle, n’était pas seulement qu’un meilleur footballeur, mais aussi un meilleur papa qui a inculqué à ses enfants son profond amour pour sa patrie, le Mali. Séré a lu le message envoyé par le président de l’As Saint-Etienne qui a fait de Salif Keita un ambassadeur à vie du club et qui, de cœur, lui dit adieux avec un profond regret. Chérif Souleymane de la Guinée a, au nom de tous les anciens footballeurs du continent, rendu un vibrant hommage à l’illustre disparu. Il a fait savoir qu’il retient de lui un footballeur exceptionnel, engagé pour honorer les couleurs de sa nation et de son continent et que tout le continent est en deuil.

Moussa Keita, le grand frère de Salif, Idrissa Maïga dit Métiou, Toubaye Koné, le représentant de la fédération malienne de football, ont tous révélé les immenses qualités footballistiques et humaines de Salif Keita, avant de prier le Seigneur pour le repos de l’âme du Domingo malien. Des paroles de réconfort et d’espoir ont donné de la joie aux parents et amis de Salif. C’est l’ancien ministre des sports, Mamadou Dipa Fané, qui a lu l’oraison funèbre dans laquelle il a fait ressortir les qualités de l’homme, sa passion pour le football et son pays. Il a ensuite fait savoir que le premier ministre, Dr. Chogel Kokalla Maïga lui a soufflé à l’oreille promettant d’immortaliser à jamais le premier ballon d’or africain, Salif Keita. Au moment de la prière mortuaire, la tristesse d’une douloureuse séparation regagnait les cœurs. Cela n’a pas empêché que pour cet ultime match, Salif Keita ait eu droit à des hommages mérités, avant d’être conduit au cimetière de Hamdallaye où il se reposera à jamais.

Moussa Samba Diallo

Le Républicain