Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Ces géants maliens très sollicités en Afrique !

Ibrahima Diawara Pdg d’IBI Groupe, Mamadou Yara Pdg du Groupe Yara ; Bouréima Doumbia, Pdg de la Société Aminata Konaté ; Cheick Oumar Karagnara, Pdg de Petro Bama…Quatre  hommes aux parcours atypiques, évoluant sur des champs d’intervention certes différents, mais ayant en partage l’esprit d’entreprendre et d’innover, le savoir-faire, l’audace et la résistance à toute épreuve. Dans un contexte socio-économique marqué par des difficultés liées aux crises qui secouent notre pays depuis 2012, ils sont de ceux-là qui n’ont jamais baissé les bras : ils osent, ils créent et continuent de résister.

Cheick Oumar Karagnara : un Boss qui bosse… sans bruit !

Focus sur ces «Boss» qui bossent. Des patrons qui bossent sans bruit, on en a au Mali et dans plusieurs secteurs : hydrocarbures,  mines, énergie, télécommunication, agriculture etc. Oui, il  y’a bel et bien des profils qui font tourner l’économie du Mali et qui créent la richesse. Silencieux mais attaché à la rigueur, il est de ceux-là qui administrent la preuve que les entreprises locales sont créatrices de richesses et de valeur ajoutée.

A la tête de plusieurs grandes entités, Cheick Oumar Aya Karagnara figure incontestablement parmi ces Maliens méritants de la patrie. ‘’Petro Bama’’ qui revendique une vingtaine de stations, la boulangerie «Maison du Pain»,  Aya Fournitures sont entre autres de ses terrains d’investissements particuliers. En plus de la  distribution de biens stratégiques de large consommation comme les hydrocarbures et de ceux destinés à l’alimentation, ce Malien bon teint évolue aussi dans le BTP et d’autres chantiers du développement.

Passionné de sports, en particulier du football, Petro Bama est l’une des rares entreprises nationales à s’inscrire sur la liste des sponsors de nos plus grandes disciplines de masse. Partenaire des clubs privilégiés du Championnat national à l’instar du Djoliba AC, il est non moins engagé aux côtés de la FEMAFOOT à travers un partenariat qui se trouve au beau fixe.

Mamadou Yara, PDG du Groupe Yara : un leader avec de précieuses valeurs !

On n’oubliera pas de sitôt que c’est grâce à lui que  la participation du Mali à la 28ème édition du FESPACO en février 2023 au Burkina Faso, a pu être possible au grand bonheur de nombreux acteurs culturels maliens. Peu loquace certes, mais très vivace quand il s’agit du Mali et, surtout de répondre à son appel. Ce philanthrope a permis à une importante partie de la délégation malienne de prendre part au plus grand rendez-vous cinématographique de l’Afrique.

Tel père tel fils. Bon sang ne saurait mentir. C’est que le fils du regretté Babou Yara est à cheval sur l’ancrage ancestral et les valeurs culturelles. Deux mots qui le définissent mais sans pouvoir cerner toute sa personnalité. Puisque l’homme a plusieurs cordes à son arc. S’il a pu tenir haut et fermement le groupe familial, qui compte aujourd’hui cinq filiales, à savoir : Yara Oil, Yara Agrochimie, Yara Gold, Yara-Bazin et Gim-sarl, c’est incontestablement grâce à son talent d’entrepreneur. Le travail et la rigueur semblent l’habiter. Son sérieux est semble-t-il fort bien apprécié au-delà de nos frontières, par de nombreux partenaires à l’extérieur.

Mais il n’y a pas que ça : il est réputé être un homme discret voire humble et profondément humain. Des caractères qui font l’unanimité au sein de ceux qui l’approchent ou le pratiquent. A travers ses nombreuses stations offrant 24h/24 des produits et prestations de qualité partout dans la capitale et à l’intérieur du pays, «Yara Oil» est indiscutablement un des plus grands pourvoyeurs d’emplois du pays.

Bouréima Doumbia, Pdg de la Société Aminata Konaté : une autre fierté «Made in Mali»

Il est de ceux qui invitent à changer de logiciel de discernement et d’approche sur l’entrepreneuriat. Les choses ont changé avec le temps, les hommes le doivent aussi. En voici un qui démontre d’année en année, depuis plus d’une décennie, qu’on n’a pas besoin d’un Doctorat en «Marketing» pour entreprendre et réussir.

Self made man accompli, Bouréima Doumbia est en effet l’un de ces Maliens pour qui le mot ‘’entreprendre’’ ne relève pas d’une vision, mais plutôt du naturel. Son nom et sa société résonnent avec respect – et pour la fierté de ses concitoyens – sur la scène sous-régionale. Parti de rien, il a créé la société Aminata Konaté  (SAK) en 2008, qui est aujourd‘hui la marque qui commercialise plus d’une cinquantaine de produits sur les marchés africains. Pas moins de 6000 personnes sont sur pied de jour comme de nuit pour satisfaire la forte demande.

La société Bara Mousso ‘’cartonne’’ partout dans le monde. Le secret de son dynamique promoteur ? «C’est juste le travail et le pragmatisme, mais aussi l’organisation» selon lui-même. Le président Léopold Sédar Senghor  a déclaré que l’Afrique a souvent échoué, faute de méthode et d’organisation. Au sein de la société Aminata Konaté, il y a du travail, de la méthode et de l’organisation.

IBI Groupe : un Géant sur les Chantiers de l’Afrique !

«BUILDERS» pionnier dans les BTP, n’est plus à présenter dans le cercle restreint des grandes entreprises de référence en Afrique. La preuve, cette filiale d’IBI Group a récemment signé un très important accord avec le gouvernement congolais pour l’amélioration et le renforcement des capacités d’alimentation en eau potable des villes de Pointe noire et de Brazzaville ! «BUILDERS» est l’adjudicataire d’un Appel d’offres international pour exécuter ce méga projet visant à doter les grandes agglomérations congolaises comme Pointe-Noire, Dolisie et Brazzaville d’infrastructures durables de haute qualité. Autre fait notable : tous les grands noms du BTP en Afrique et dans le monde ont participé à la compétition!

Voilà un éloquent témoignage de la marque de confiance du président Dénis Sassou Nguesso envers une entreprise africaine, car il s’agit de l’une des plus grandes réalisations en cours au Congo depuis son indépendance.

BTP, énergie solaire, télécommunications, agro business… sur presque tous les terrains, Ibrahim Diawara est un infatigable challenger qui sait affirmer son leadership. Tant et si bien que le label IBI Group est aujourd’hui un véritable holding de plusieurs sociétés – Builders, Stones, Malian Aero Company, Diawaei, Belale, Diazon, IBI AIR, Bricoco, Skyers, Builders Wolrdwide, IBI Home, Head infrastructures. Des sociétés connues et fort bien sollicitées au Mali et dans la sous-région, notamment en Côte d’ivoire, en Guinée, au Congo Brazza, en Mauritanie !

Le jeune entrepreneur malien ‘’et fier de l’être’’ est un homme aux multiples dimensions. Altruiste, il n’hésite pas à partager très souvent des secrets-conseils sur l’entrepreneuriat via les réseaux sociaux. Des interventions très suivies dans le monde des affaires et surtout, celui de la jeunesse à l’affût d’opportunités d’emplois. Difficile de tout dire de l’homme qu’il est, mais on retiendra essentiellement qu’il est citoyen, un «Malien tout court». Sur lequel le Mali en quête de paix, de stabilité et sur le chantier de la refondation fonde beaucoup d’espoir.

Ousmane Tangara

Commentaires via Facebook :