Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

À l’ONU, le Burkina Faso et le Mali montrent leur soutien aux autorités nigériennes tout en critiquant l’Occident

Lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, les dirigeants de deux pays africains, le Burkina Faso et le Mali, ont profité de l’occasion pour exprimer leur soutien sans équivoque aux autorités du Niger, tout en adressant des critiques acerbes à l’encontre de l’Occident, en particulier de la France. Cette déclaration commune a mis en lumière les préoccupations croissantes au sein de l’Afrique subsaharienne concernant les relations avec les puissances occidentales et l’avenir de la coopération internationale.

                   L’avenir de l’Afrique en question : Burkina Faso et Mali appellent à une nouvelle                         approche internationale

L’Arrogance de l’Occident dénoncée à l’ONU

Bamada.net- Les représentants du Burkina Faso et du Mali ont conjointement dénoncé ce qu’ils ont qualifié d’« arrogance » de l’Occident lors de leur discours à l’Assemblée générale des Nations Unies. Ils ont exprimé leur préoccupation face à ce qu’ils considèrent comme une ingérence croissante dans les affaires internes des pays africains et ont appelé à une révision des relations internationales pour promouvoir un partenariat plus égal et équitable entre les nations.

                  Critiques envers la France : Le Burkina Faso et le Mali réclament un réexamen des                      relations franco-africaines

Lire Aussi : PACIFICATION DU TERRITOIRE NATIONAL : « LES BASES DE TESSALIT, D’AGUELHOC, DE KIDAL, NOUS ALLONS LES PRENDRE », DIXIT DOCTEUR CHOGUEL KOKALLA PREMIER MINISTRE.

Soutien aux autorités nigériennes

Le Burkina Faso et le Mali ont également montré leur solidarité avec les autorités nigériennes. Cette déclaration de soutien intervient dans un contexte où le Niger fait face à des défis internes importants, notamment des problèmes de sécurité liés à la lutte contre le terrorisme et des troubles politiques. Le Burkina Faso et le Mali ont souligné l’importance de la stabilité régionale dans la lutte contre le terrorisme et ont promis leur coopération continue avec le Niger pour atteindre cet objectif.

               Solidarité africaine : Burkina Faso et Mali soutiennent le Niger face aux défis internes

Lire Aussi : SOMMET AFRIQUE-RUSSIE : LE COLONEL ASSIMI POUR DES RELATIONS PROFITABLES AUX PEUPLES AFRICAINS

Critiques envers la France

Parmi les critiques les plus remarquables formulées par les deux pays, il y avait des reproches à l’égard de la France. Bien que la France ait historiquement joué un rôle important en Afrique de l’Ouest, les dirigeants du Burkina Faso et du Mali ont exprimé leur préoccupation face à ce qu’ils perçoivent comme une politique étrangère française qui ne tient pas suffisamment compte des intérêts et des priorités des nations africaines. Ils ont appelé à un réexamen de la relation franco-africaine pour la rendre plus équilibrée et mutuellement bénéfique.

              L’ONU : Le Burkina Faso et le Mali dénoncent l’arrogance de l’Occident

Lire Aussi : MALI : ASSIMI GOÏTA PROCÈDE À UN REMANIEMENT MINISTÉRIEL, APRÈS LA VICTOIRE DU « OUI » AU RÉFÉRENDUM CONSTITUTIONNEL

Les implications de cette déclaration

La déclaration conjointe du Burkina Faso et du Mali à l’ONU souligne les tensions croissantes entre les nations africaines et l’Occident, en particulier la France. Elle met également en lumière l’importance de l’unité régionale en Afrique de l’Ouest pour relever les défis communs, tels que la sécurité et le développement économique. Cette déclaration pourrait inciter d’autres pays africains à exprimer des préoccupations similaires et à rechercher un rôle plus actif dans la définition de leur propre avenir sur la scène internationale.

                   Révision des relations internationales : Les pays africains réclament un partenariat                    équitable

BEH COULIBALY

Source: Bamada.net