Monaco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Un haut responsable de l'arbitrage tunisien mis en examen à Nice pour des soupçons de match truqué

Hichem Guirat, 62 ans, se trouvait à Nice avec sa famille lorsqu'il a été arrêté par le Service central des courses et jeux de la police judiciaire.

Il a été mis en examen le 21 septembre des chefs de "complicité d'escroquerie en bande organisée", "association de malfaiteurs" et "corruption active des acteurs d’une manifestation sportive", révèle Actu17 ce mardi.

Le président de la commission de la désignation des arbitres au sein de la fédération tunisienne de football (FTF) est soupçonné d'avoir participé à l'organisation d'un match truqué entre Ben Guerdane et Metlaoui en avril 2019.

Paris anormalement élevés sur la Côte d'Azur

Cette rencontre du championnat de première division tunisienne s'était soldée par une victoire de l'équipe de Ben Guerdane 1-0 grâce à un penalty accordé à la 54e minute de jeu. 

La Française des Jeux (FDJ) avait enregistré près de 33.000 euros de mises à Nice et Cagnes-sur-Mer sur la victoire de ce club, un montant anormalement élevé qui avait alerté la FDJ.

L'organisation avait déjà émis deux signalements similaires en 2018 pour des paris importants à Nice sur des matchs de la même équipe. 

Déjà trois mises en examen

Un témoin-clé se serait manifesté récemment et aurait indiqué, toujours selon Actu17, que l'ex-arbitre international Hichem Guirat serait directement impliqué dans cette affaire. 

Une enquête préliminaire avait été ouverte à la suite du signalement de la FDJ et trois personnes, dont le neveu de Hichem Guirat, avaient déjà été mises en examen pour "escroquerie en bande organisée" le 14 septembre 2019. 

Elles sont soupçonnées d'avoir été informées à l'avance de la victoire de Ben Guerdane et d'être à l'origine de paris frauduleux.