Monaco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Reprise en Turquie du procès de la sociologue Pinar Selek

Le procès de la sociologue et écrivaine turque Pinar Selek, réfugiée en France d'où elle dénonce un "acharnement" judiciaire, doit reprendre vendredi à Istanbul.

Pinar Selek à Nice le 16 février 2023. Photo Sébastien Botella

L'infatigable défenseuse des droits humains et des minorités, âgée de 51 ans, qui vit et enseigne à Nice (sud-est), avait été arrêtée en 1998 pour ses travaux sur la communauté kurde, avant d'être accusée d'être liée à une explosion qui venait de faire sept morts au bazar aux épices d'Istanbul.

Une expertise a montré qu'il s'agissait de l'explosion accidentelle d'une bouteille de gaz. Libérée en décembre 2000, la militante a été acquittée quatre fois, en 2006, 2008, 2011 et 2014.

Mais en juin 2022, la cour suprême turque a annulé tous ces acquittements et ordonné un nouveau procès, dont une première audience a eu lieu en mars.

La chercheuse est défendue notamment par sa sœur, devenue avocate pour la défendre. Des élus de Strasbourg -- ville où elle a vécu -- ainsi qu'un député du Rhône ont annoncé qu'ils feraient le déplacement à Istanbul pour la soutenir.

Cette deuxième audience doit s'ouvrir à 14H00 (11H00 GMT).

Un temps restée se battre en Turquie, Pinar Selek a pris le chemin de l'exil en 2009, quand les menaces se sont multipliées, après la publication de "Devenir un homme en rampant", un recueil de témoignages sur la construction de la masculinité dans le service militaire, succès d'édition en Turquie.

"La vie est courte, je veux la vivre bien. Je ne veux pas que ce procès façonne ma vie. Ils ne pourront pas effacer mon sourire ni diminuer la qualité de ma réflexion", a-t-elle affirmé dans un entretien récent à l'AFP.