Monaco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

"On a retrouvé notre public d’avant Covid", découvrez la programmation culturelle du Palais des Festivals de Cannes

Mika en concert à Cannes le 20 juillet 2023. Photo Palais des Festivals de Cannes

"Célébrer la vie". Le thème de la saison culturelle, qui s’ouvre dimanche avec le nouveau spectacle d’Anne Roumanoff, promet émerveillement, surprises et coups de cœur.

32 spectacles dans le cadre du Festival de danse du 24 novembre au 6 décembre, 25 autres jusqu’au mois d’avril, 6 concerts de l’Orchestre de Cannes… Au total, plus d’une soixantaine de dates sont proposées pour varier les plaisirs entre théâtre, danse, comédies et concerts.

Un programme éclectique, des tarifs abordables pour inciter les jeunes à investir les salles et à se cultiver, une fréquentation en hausse… On fait le point avec Sophie Dupont, directrice de l’événementiel culturel au Palais des festivals.

Comment s’annonce la saison?

Nous avons retrouvé notre public. En termes de remplissage, on est reparti sur les chiffres d’avant Covid. Tous les signaux sont bons pour commencer cette saison. Les abonnements et la carte Liberté marchent bien. Nous avons une politique tarifaire très attractive: la formule abonnement comprend 6 spectacles à choisir entre plus de 50 propositions, et donne droit à -25%. La carte Liberté donne, elle, accès à - 18%. On incite également les moins de 26 ans à se cultiver avec - 50% sur la majorité des spectacles. Nous n’avons pas augmenté le prix des places, certains spectacles ont des prix qui démarrent à 12€.

Les temps forts?

Sophie Dupont, directrice de l’événementiel culturel au Palais des festivals, prépare la saison estivale et choisit déjà les spectacles de l’année prochaine. (DR).

Il y en a plusieurs! Le festival de danse qui aura lieu du 24 novembre au 10 décembre, avec 32 spectacles, des projections, des Master Class…

Le concert Aznavour classique le 4 février, dans le cadre de la semaine de la culture arménienne, où plusieurs guests seront présents. Les ballets de Monte-Carlo, que nous n’avions pas eu depuis longtemps, le 11 février. Il y aura aussi un grand concert caritatif au profit de l’Ukraine le 28 octobre prochain, à l’initiative de la Ville. Et le Midem, dont nous avons repris l’organisation depuis l’an dernier, dont la programmation sera dévoilée prochainement.

Comment choisissez vous les spectacles?

La saison se prépare un an à l’avance. Je vais voir des spectacles, notamment à Paris et Avignon. On demande également des captations pour la danse. Ensuite, c’est un vrai puzzle à construire entre la disponibilité des artistes, des salles, du budget, du public.

Nous demandons également une exclusivité aux artistes pour ne pas proposer les mêmes spectacles que les salles des villes voisines.

La ligne artistique du Palais?

Cela fait 25 ans que Cannes propose des saisons culturelles pluridisciplinaires. Nous sommes très axés sur la danse.

Le théâtre fait aussi partie de notre ADN, il y aura cette année encore des pépites à découvrir comme La délicatesse, adaptée du roman de David Foenkinos et L’invention de nos vies adaptée du roman de Karine Tuil.

L’originalité cannoise?

L’originalité à Cannes, c’est la programmation, qui a lieu même pendant les vacances scolaires et à Noël, notamment avec le spectacle du réveillon du jour de l’An. Il y a beaucoup d’Italiens et de vacanciers durant cette période, il s’agit donc aussi de satisfaire une clientèle internationale. Cette année, c’est un spectacle de danse qui mêlera Urban Jazz et claquettes.

Il y a aussi la saison estivale avec les concerts de la terrasse du Palais, le Festival pyrotechnique, le soutien aux Plages Electro et au Bal des Fous. Nous devons nous adapter car nous ne sommes pas une structure entièrement dédiée à la culture, il faut prendre en compte les dates de congrès, avec les jours de montage et de démontage que cela implique. Les spectacles ont donc lieu au Palais, dans le grand auditorium et au théâtre Debussy, mais aussi au théâtre Palais Stephanie de l’hôtel Mariott qui dispose de 850 places.

Des noms d’artistes pour l’été prochain?

Notre objectif est d’avoir deux ou trois têtes d’affiche internationales. Mais on ne peut encore rien dévoiler, on y travaille! Il faut organiser les concerts de la terrasse du Palais en fonction des événements cannois, nationaux et internationaux comme les Jeux olympiques qui auront lieu à la même période, ou l’Euro de football dont la finale aura lieu le 14 juillet.

Les objectifs?

Notre but est d’ouvrir les spectacles à tous les publics.

De donner les codes de lecture au plus jeunes à travers les médiations culturelles, les spectacles itinérants, les ateliers et masterclass que l’on met en place dans les établissements scolaires par exemple.

Lors du festival de danse, la jeunesse est mise à l’honneur. Nous faisons également un gros travail avec les écoles de danse pour leur donner envie de venir voir les spectacles…

Théâtre, danse, concerts et spectacles

Octobre :
- Jeudi 19 à 20 h, théâtre Palais Stéphanie : théâtre, La Délicatesse.
- Samedi 21 à 20 h 30 au Palais, concert LEJ.
- Samedi 28 à 20 h 30 au Palais, concert caritatif de l’orchestre de Cannes au profit de la fondation Unbroken - Lviv (Ukraine).

Novembre :
- Samedi 4 à 20 h 30 au théâtre Palais Stéphanie, concert Arthur H.
- Dimanche 5 à 18 h au théâtre Palais Stéphanie, Chers parents, comédie d’Emmanuel et Armelle Patron.
- Dimanche 12 à 18 h, au théâtre Palais Stéphanie, L’invention de nos vies d’après le roman de Karine Tuil.

Décembre :
- Vendredi 15 à 20 h 30 au théâtre Palais Stéphanie, Les liaisons dangereuses.
- Jeudi 21 à 20 h au Palais, ciné concert de l’Orchestre national de Cannes Les Choristes.
- Vendredi 22 à 20 h 30 au Palais, théâtre, Je préfère qu’on reste ensemble, de Laurent Ruquier.
- Dimanche 31 à 20 h 30 au Palais, danse urban jazz Stories.

Janvier :
- Lundi 1er à 16 h au Palais,
danse urban jazz Stories.
- Samedi 6 à 18 h au Palais, conte musical Le soldat rose de Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud.
- Dimanche 7 à 17 h au Palais, concet de l’Orchestre national de Cannes Music on Broadway.
- Dimanche 14 à 18 h au Palais, danse, ballet Julien Lestel.
- Dimanche 21 à 16 h au Palais, compétition de danse hip-hop Break the floor international.

Février :
- Vendredi 2 à 20 h 30 au théâtre Palais Stéphanie, Le Manteau de Janis, pièce d’Alain Teulié avec Alysson Paradis.
- Dimanche 4 à 18 h au Palais, concert Aznavour classique, 100e anniversaire.
- Dimanche 11 à 18 h au Palais, danse, Les ballets de Monte-Carlo.
- Dimanche 18 à 17 h au Palais, concert de l’Orchestre national de Cannes, Samuel Barber par Renaud Capuçon.

Mars :
- Samedi 2 à 20 h au Palais, concert de l’orchestre national de Cannes, Nouveau monde.
- Dimanche 3 à 18 h au Palais, danse, Les joyaux du ballet.
- Samedi 16 à 20 h 30 au théâtre Palais Stéphanie, Suite Royale, pièce avec Elie Semoun.
- Dimanche 17 à 19 h au Palais, concert de Pomme.
- Vendredi 29 à 20 h 30 au Palais, spectacle de Jarry.
- Samedi 30 à 20 h 30 au Palais, danse, CNN de Créteil et du Val-de-Marne/Emka.

Avril :
- Samedi 6 à 20 h au Palais, concert de l’Orchestre national de Cannes, Rachmaninov par Nelson Goerner.
- Dimanche 7 à 19 h au Palais, concert I Muvrini.
- Samedi 13 à 20 h 30 au théâtre Palais Stéphanie, Le secret de Sherlock Holmes.
- Samedi 20 à 20 h 30 au Palais, conte musical Les souliers rouges, de Marc Lavoine et Fabrice Aboulker.
- Samedi 27 à 20 h 30 au Palais, théâtre, Une idée géniale.

Et aussi… - Du 24 novembre au 10 décembre : Festival de danse.
- Du 24 au 27 janvier : Midem.
- Du 23 au 25 février : Festival international des jeux.