Monaco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Les douches de plage remises en service ce week-end à Antibes: on vous explique pourquoi ça fait débat

Les douches de plages d’Antibes? Ca s’en va et ça revient. Mais quoi qu’on fasse, ça rougne toujours. Voilà une formule qui résume à peu près le sujet. On vous explique pourquoi.

Cet été la Ville, tout comme les mairies de Nice ou de Villeneuve-Loubet, a bravé une nouvelle fois l’arrêté préfectoral qui demandait aux communes azuréennes de fermer le robinet des douches des plages publiques.

Jean Leonetti expliquait alors dans nos colonnes que "comme l’an dernier, nous avons décidé de maintenir les douches sur les plages ouvertes pour des raisons sanitaires. C’est un problème d’hygiène basique."

Douches fermées au 28 août: la colère des Antibois

Mais voilà. Quelques jours avant la rentrée, la commune s’est remise dans les rails du bon élève et a mis à l’arrêt les installations des plages publiques.

De quoi provoquer la colère d’Antibois qui se sont exprimés largement sur les réseaux sociaux pour crier à la discrimination face aux touristes.

Questionné à ce sujet le maire a répondu: "Si les Antibois sont mécontents, c’est au préfet qu’ils doivent s’adresser et non pas contre la décision du maire d’avoir attendu longtemps avant de mettre en place l’arrêté préfectoral."

Et de s’expliquer: "Nous étions en juillet et août dans une période où il y avait beaucoup de monde sur les plages. À mes yeux il y avait un risque sanitaire et d’hygiène publique. Et puis il y avait aussi une période caniculaire. Donc, quand nous sommes sortis de la période caniculaire, pour ne pas donner l’impression qu’on s’opposait au préfet, on a appliqué à partir du 28 août l’arrêté d’interdiction des douches de plages. Avec retard. Voilà."

Finalement retour des douches en même temps que la chaleur

Un chouïa de mauvaise foi le maire? Certains Antibois le pensent. Mais Jean Leonetti refait un pas vers eux. Et les douches vont être remises en service. Au moins pour ce week-end.

"Aujourd’hui la consommation qu’il y aurait sur les douches est faible. De plus on entre à nouveau, paradoxalement, dans une période de chaleur et les plages continuent d’être très fréquentées. Donc on va rallumer les douches des plages, au moins pour ce week-end qui s’annonce très chaud. Et sans doute jusqu’aux premières pluies qui, on l’espère, vont arriver comme toujours mi-septembre. À ce moment-là on rouvrira aussi nos espaces boisés."

Et le maire de persister et de signer: "Oui effectivement je n’ai pas appliqué la décision préfectorale. J’ai mis Antibes hors la loi, comme l’a signalé le préfet. Avec des arguments qui aujourd’hui sont toujours valables."

La réutilisation des eaux usées n’a pas compensé

Pour lui, le problème de gestion de l’eau doit en effet être pris plus haut. Et c’est dans cet esprit-là que la Ville d’Antibes a fait le choix depuis le mois de juin de réutiliser ses eaux usées pour laver ses rues et arroser certains espaces verts publics. "Et nous avons réalisé d’importantes économies d’eau" soutient l’édile.

Mais pour l’instant pas à la mesure de ses espérances. "Les chiffres disent que compense l’eau utilisée sur le réseau des plages – c’est-à-dire les douches et l’eau des postes de secours – à condition qu’on les utilise à 100%. Or nous ne sommes aujourd’hui qu’à 30% de réutilisation de nos eaux usées. Donc effectivement nous ne compensons pas, pour l’instant, l’eau utilisée dans les douches de plage."

Une réflexion à mener pour l’été prochain

De quoi tirer un enseignement, presque salutaire, pour les saisons estivales à venir: "En ce qui concerne notre réseau d’eau des plages, nous allons mener une réflexion sur la manière dont on utilise l’eau, notamment celle des douches, a annoncé Jean Leonetti, plutôt prompt à se remettre en question. Il y a déjà des boutons pressoirs, mais il y a peut-être autre choses à imaginer."

Antibes devrait donc continuer à allumer ses douches de plages l’été. Mais à l’avenir, de manière peut-être plus rationnelle.

D’ici là, ce week-end, les Antibois seront heureux de retrouver leurs douches sur leurs plages.