Monaco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le conseil municipal fait bloc contre Mathieu Messina à Menton

Le conseil municipal de Menton s’annonçait bouillant, mercredi soir, après la publication d’un rapport confidentiel mettant en évidence les notes de frais astronomiques de l’ex-PDG de la Société publique locale (SPL) des ports de Menton, Mathieu Messina.

 Mais le maire, Yves Juhel, a préféré freiner les ardeurs de certains, en renvoyant les débats en fin de séance.

Après quelques protestations et passes d’armes entre la majorité et l’opposition, les 40 délibérations ont été votées… sans Mathieu Messina. L’élu, qui a conservé ses fonctions de conseiller municipal après avoir démissionné de la SPL et rendu sa délégation d’adjoint aux Finances, a indiqué, mercredi en fin d’après-midi, qu’il donnerait une conférence de presse ce jeudi, à France 3 Ajaccio, pour se défendre des accusations portées à son encontre.

Les actionnaires de la SPL, détenue à 80% par la Ville de Menton et 20% par le Département des Alpes-Maritimes, ont fait savoir qu’ils pourraient engager des poursuites à l’encontre de Mathieu Messina, si la présomption "d’actes délictueux, susceptibles d’être qualifiés d’abus de biens sociaux et de détournement de fonds publics" venait à être confirmée par le rapport définitif du commissaire aux comptes, attendu le 29 septembre.

Un rapport attendu de pied ferme par l’adjointe à la Culture Stéphanie Jacquot qui a soutenu la posture de l’ex premier adjoint, Christian Tudès, en demandant que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Isabelle Thouvenot a quant à elle annoncé sa démission de la majorité pour des raisons "d’éthique et de transparence". Elle siégera en indépendante. Décision acceptée par Yves Juhel qui, se sentant "trahi" par son ancien directeur de campagne, a annoncé qu’il déposera plainte la semaine prochaine contre Mathieu Messina "pour un certain nombre de faits".