Monaco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Hué à son arrivée au Nice Climate Summit ce jeudi matin, Christian Estrosi se moque des opposants

Accueilli par des huées de militants écologistes à son arrivée au Nice Climate Summit, jeudi 28 septembre 2023, le maire de Nice a raillé la faible mobilisation de ses opposants.

Devant le palais de la Méditerranée l’attendaient une trentaine de militants écologistes. Photo Benoit Guglielmi

Il est arrivé à pied. Pour le symbole: son chauffeur venait de le déposer 20 mètres plus loin.

Le maire de Nice Christian Estrosi a été accueilli par quelques huées, jeudi 28 septembre 2023, à son arrivée au Nice Climate Summit, un colloque sur le climat co-organisé par le journal économique La Tribune, la Ville de Nice et la Métropole Nice Côte d’Azur.

Devant le palais de la Méditerranée l’attendaient une trentaine de militants écologistes. Le maire de Nice a fait face aux quolibets en allant à la rencontre avec ses opposants. "Mes amis, je vous adore, j’ai tellement de chance de vous avoir", a-t-il ironisé face à ceux qui scandaient "Stop au greenwashing".

Avant de s’engouffrer dans le palais de la Méditerranée où sont réunies plusieurs dizaines de scientifiques et d’experts pendant deux jours, Christian Estrosi, tout sourire, a raillé le faible nombre d’opposants: "Dans une ville de 350.000 habitants, ça fait du monde."

Avant même son coup d’envoi, il a été l’objet de deux polémiques: le retrait de quatre scientifiques et d’une députée européenne en raison de la présence de TotalEnergies et le renoncement de la journaliste Laura Tenoudji-Estrosi, l’épouse du maire de Nice, qui devait animer deux tables rondes. Face aux suspicions de conflit d’intérêt, la municipalité avait dénoncé des "accusations infondées et mensongères", soulignant que l'intervention de Laure Tenoudji-Estrosi était prévue "à titre bénévole".