Monaco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Extension du référendum: Emmanuel Macron va "faire une proposition dans les semaines qui viennent"

Dans ce texte de six pages dont l'AFP s'est procuré copie et qui résume leurs échanges du 30 août à Saint-Denis, Emmanuel Macron déclare aux leaders politiques qu'il leur fera une proposition "dans les semaines qui viennent" sur une modification du recours au référendum.

Tout en reconnaissant que la discussion sur ce sujet à Saint-Denis "n'a pas fait émerger de consensus", il estime que cela "permettra de poursuivre notre échange que je souhaite conclusif lors de notre prochaine rencontre".

Cette rencontre pourrait avoir lieu cet automne, indique le chef de l'Etat qui transmettra aux leaders la semaine prochaine "un calendrier pour bâtir les réponses concrètes attendues par nos compatriotes".

Tenter de dépasser les clivages

Emmanuel Macron avait réuni les chefs de partis et les présidents d'Assemblées dans ce qu'il avait nommé une "initiative politique d'ampleur".

Le but est de dépasser les clivages dans le but de proposer des textes législatifs ou d'ouvrir la voie à des référendums afin de dépasser les blocages liés à l'absence de majorité absolue à l'Assemblée nationale.

Dans cette missive qui passe en revue tous les sujets abordés, le président reconnaît que la question de l'immigration fait l'objet de désaccords connus, mais ne saurait être éludée.

Le projet de loi immigration "sera traité au Parlement dès cet automne" et l'immigration pourra ensuite éventuellement faire l'objet d'un référendum, en cas d'accord sur une révision constitutionnelle pour en modifier le champ.

"Conférence sociale" en octobre

Emmanuel Macron confirme également la tenue d'une "conférence sociale" consacrée aux bas salaires en octobre.

"Conformément aux règles du dialogue social, cette conférence sociale qui se tiendra en octobre 2023 entre les partenaires sociaux, sera ouverte par la Première ministre et le ministre du Travail", assure le chef de l'Etat dans ce courrier, précisant qu'il y sera "question des branches où la rémunération est inférieure au salaire minimum" et de "l'évolution des salaires et des revenus".

Le président confirme aussi que la feuille de route sur la planification écologique sera présentée aux forces politiques par Elisabeth Borne et promet d'y revenir "dans les meilleurs délais".

Cette feuille de route devrait être présentée la semaine du 18 septembre, selon le porte-parole du gouvernement Olivier Véran.