Monaco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

"Énormément de problèmes" de sexisme dans le foot féminin, selon la capitaine du PSG Grace Geyoro

Interrogée en point presse au Camp des Loges sur la vague d'indignation qui a visé le patron du foot espagnol Luis Rubiales après son baiser de force à Jenni Hermoso, quelques minutes après sa victoire en finale du Mondial en Australie et Nouvelle-Zélande le 20 août, Grace Geyoro a répondu: "On préfère ne pas voir ce genre choses".

"Les Espagnoles sont soudées, elles le démontrent" par leur révolte contre Rubiales et leur ex-sélectionneur Jorge Vilda, proche du dirigeant, et limogé mardi, a-t-elle ajouté.

Le sexisme continue de sévir autour des femmes dans le football? "Il y a énormément de problèmes autour de tout ça, ça n'a pas commencé maintenant et ne va pas se finir maintenant", a déploré la milieu de terrain.

Elle a cependant estimé que "cette Coupe du monde a été une grosse réussite, on a passé une expérience incroyable, il faut garder cette bonne image de l'Espagne et du foot féminin".

"Il ne faut pas oublier qu'elles sont championnes du monde, félicitations c'est mérité", a souligné Grace Geyoro, regrettant que l'affaire ait éclipsé l'aspect sportif.

Concernant l'équipe de France, éliminée en quarts de finale par l'Australie, Grace Geyoro a dit: "J'ai hâte de porter ce maillot bleu et retrouver cette équipe exceptionnelle, on a que des bons souvenirs".

Au PSG, la joueuse s'est réjouie que "de très bonnes nouvelles" pourraient être annoncées bientôt concernant sa prolongation, elle qui a un temps été pressentie à Chelsea.

Le directeur sportif de l'équipe féminine du PSG, Angelo Castellazzi, a pour sa part indiqué que le PSG s'attacherait avant la fin du mercato, le 20 septembre, les services d'une prometteuse attaquante en provenance d'un club chinois - sans dévoiler son identité.

Les Parisiennes sont orphelines de Kadidiatou Diani, l'attaquante de l'équipe de France qui a décidé de rejoindre les éternelles rivales de l'Olympique lyonnais à l'été, dans un climat tendu.

Si "le niveau est en train de monter partout", "on joue pour gagner toutes les compétitions", à commencer par le Trophée des champions dimanche face à Lyon, a assuré Angelo Castellazzi, ancien adjoint de Leonardo lorsqu'il était directeur sportif du PSG.