Monaco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Ces deux villages azuréens décrochent le label "plus beaux villages de France"

Saorge, sentinelle de la Roya, au cœur de la vallée éponyme, situé à la frontière avec l’Italie et accrochée à la falaise de cette ancienne place forte réputée imprenable vient d’obtenir le label "Plus beaux villages de France". Construit sur trois niveaux reliés par un dédale de ruelles et de passages en escaliers, le village abrite un patrimoine religieux exceptionnel, à l’image de l’église Saint-Sauveur au décor baroque, ou de l’ancien couvent franciscain... Des "joyaux" que Saorge, grâce à l’obtention de cette distinction label n’aura désormais plus à défendre mais à valoriser et faire connaître.

Dans la vallée du Var, c’est Entrevaux, cité médiévale préservée située dans les Alpes-de-Haute-Provence, à la lisière des Alpes-Maritimes, qui rejoint également ce cercle très fermé. Jusqu’à présent seuls les villages de Coaraze, Gourdon et Sainte-Agnès avaient été décrétés "Plus beaux villages de France" dans les Alpes-Maritimes.

Entrevaux. (Photo AX.T)

25% des villages candidats

Avant d’obtenir cette "consécration", Entrevaux et Saorge ont dû, comme à peine 25% des villages candidats qui voient leur demande aboutir favorablement, passer les trois étapes du processus de sélection. Une présélection sur dossier doit ainsi attester d’une population inférieure ou égale à 2.000 habitants (bourg ou hameau), de deux sites ou monuments protégés (ex: classement aux Monuments historiques) et d’une adhésion collective à la candidature par délibération du conseil municipal. Une expertise sur site évalue ensuite, sur la base de 32 critères, la qualité patrimoniale, architecturale urbanistique et environnementale du village ainsi que ses efforts de mise en valeur.

Enfin, la commission Qualité et labélisation, instance souveraine en charge des décisions de classement et de déclassement au sein du réseau, doit émettre un vote favorable aux deux tiers des membres votants. Sa décision est parfois assortie de "réserves" ou recommandations afin d’inciter les municipalités à, poursuivre leurs efforts de protection et de mise en valeur du cadre de vie.

Attention, ce label n’est pas acquis à vie. Afin de maintenir une certaine émulation et tenir la promesse de destinations d’exception auprès du visiteur, les villages sont réexpertisés tous les six à neuf ans.