Monaco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

"Cela faisait 9 années que nous en rêvions": la ville de Falicon inaugure un stade tout neuf

L’inauguration était attendue: le nouveau stade de l’Iéra est désormais opérationnel. Le plus heureux sans doute, c’est Noël Cristina, l’adjoint aux sports de la commune. "Cela faisait 9 années que nous en rêvions. La jeunesse de Falicon peut s’approprier ce lieu qui lui appartient désormais. Utilisez-le, défendez-le, prenez en soin, vous en êtes les gardiens", a-t-il annoncé avec émotion dans une allocution sans langue de bois hier.

Un dossier prioritaire

La tâche était de taille. Une ébauche de stade avait été construite en 1965. L’équipement sportif avait ensuite été amélioré en 1992 par le président du club de l’époque, Philippe Campadonico et de nombreux bénévoles engagés dans ce grand projet avec peu de ressources. Pour la reprise de l’ouvrage des moyens importants ont dû être mis en œuvre. Études multiples des sols, mise en place de poutres de béton pour soutenir la partie affaissée de 200 m2 sur une hauteur de 6,50 m... Il aura fallu 24 mois et 600.000 euros, financés à 80% par l’État, la Région et le Département, pour réaliser le terrain de sport. "Sports, au pluriel", a insisté la maire Anaïs Tosel qui a fait part de sa "fierté partagée avec mon équipe du conseil". L’édile est revenu sur ce "pari un peu fou" qu’a été la conduite "quasiment de front de trois dossiers tels l’école, la médiathèque [inaugurées en mai et juin dernier] et le stade".

"Mais tout était lié, a-t-elle assuré. Car cet équipement va aussi bénéficier aux écoliers. Nous avons d’ailleurs aménagé un chemin pédestre qui mène de l’école Jules-Romains à ce que je tiens à appeler le stade de sports."

Innovation technique

Le revêtement du stade de Falicon est une innovation technique écoresponsable. Photo G. R..

Le revêtement de l’aire de jeu a fait l’objet d’un choix vertueux. Il s’agit de rafles de maïs broyé, mélangé à du sable. Une innovation proposée par l’entreprise Parc et Sports Sud qui ne nécessite pas d’entretien et respecte les sportifs lors des frottements éventuels au sol d’autant que la législation prévoit d’interdire dès 2026 les billes de plastique généralement utilisées.

Un futur à organiser

Sébastien Kubiak, président de l’association sportive mesure lui aussi la situation: "Mon téléphone sonne beaucoup plus, et les 50 licenciés actuels vont vite se renforcer pour la nouvelle saison."

Et pour donner un bel élan à ce nouveau stade, des parrains prestigieux de la famille OGC Nice étaient venus partager le moment, le président, Jean-Pierre Rivère, en tête. Les supporters des Aiglons ont aussi pu apercevoir l’entraîneur adjoint de l’équipe fanion, Fred Gioria, mais aussi deux légendes du club: Jean-Noël Huck, habitant de la commune et Tony Kurbos.