Monaco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Aurores boréales observées sur la Côte d'Azur: on décrypte ce phénomène rare

C'est un phénomène rare qui s'est produit ce lundi 25 septembre dans le ciel des Alpes-Maritimes. Certains chanceux ont pu observer une aurore boréale. On a interrogé un spécialiste de l'Observatoire de la Côte d'Azur pour en savoir plus.

C'est un phénomène rare qui s'est produit ce lundi 25 septembre dans le ciel des Alpes-Maritimes. Certains chanceux ont pu observer une aurore boréale. Photo Laurent Richard/DR

Si vos cours de sciences ne sont pas trop loin dans votre mémoire, vous vous souvenez sûrement que les aurores (boréales dans l'hémisphère Nord et australes au Sud) s'observent généralement lorsque l'on se rapproche des pôles. 

Comment expliquer alors qu'on en voit en France et même dans les Alpes-Maritimes? "C'est lié au cycle d'activité du Soleil qui dure 11 ans. Il atteindra son pic d'activité en juillet 2025", explique Pierre Cruzalèbes, astrophysicien chargé de recherche au CNRS. 

Le Soleil, d'autant plus quand il a une forte activité magnétique, éjecte des gaz. "Des taches solaires, des zones un peu plus froides que la surface visible qui, quand on les regarde de profil, forment des protubérances, des arches de matière que l'on voit sortir", détaille le spécialiste.

Quand les protubérances se déchirent, de nombreuses particules sont éjectées dans le Système solaire et lorsqu'elles atteignent la Terre, elles sont piégées par les ceintures de radiation qui l'entourent et qui se rejoignent aux pôles Nord et Sud. C'est à ce moment là que les aurores boréales se créent. 

Mais comment expliquer qu'on en voit par chez nous? 

"Quand il y a beaucoup d'activité magnétique solaire et beaucoup de particules piégées, les aurores sont très brillantes et elles peuvent donc être vues de plus loin. C'est vrai qu'il est assez rare qu'on en voit du côté des Alpes", poursuit l'astrophysicien.

Ne vous attendez par contre pas à voir de grandes aurores boréales comme vous en verriez en Islande, "chez nous, vous les verrez comme des lueurs rougeâtres en direction de l'horizon Nord".

Les aurores boréales ne sont pas dangereuses

Si elles sont très belles à observer, les aurores boréales ne sont pas dangereuses. "Ce sont des interactions entre les particules solaires et les molécules de la haute atmosphère terrestre et nous sommes protégés", ajoute Pierre Cruzalèbes. 

Pour qu'il y ait un impact, essentiellement des problèmes électriques et des coupures de communication de radio longue distance, il faut qu'il y ait une éruption solaire exceptionnelle. C'est ce qui est arrivé en mars 1989 au Canada. Six millions de personnes avaient alors été privées d'électricité pendant environ 9 heures. 

A noter que si vous avez le temps et le matériel pour, vous pourrez observer des aurores cette nuit.