France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le Turtle : Les pompiers de Beigne et de la couronne sont tués sur la route en revenant d'intervention

Le Tâtre: un pompier de Baignes et la Couronne se tue sur la route en rentrant d’intervention
Thomas Roche (à droite) était également bénévole à Beigne, président de l'Association des sapeurs-pompiers.

CL Archive

J.-F. B., publié le 23 juin 2022 à 7h : 16h00.

Hier matin à la Caserne La Cronne, le Centre de Secours de Beigne où il était le président de l'Association des Sapeurs Pompiers, j'ai eude grandes émotions. Avec des pompiers professionnels et des pompiers. Mercredi soir il n'avait que 34 ans...

Hier matin au centre de secours de Bagnes où il se trouvait, j'aieu un gros pressentiment . A la caserne de La Cronne, président de l'Association des sapeurs-pompiers, il était sapeur-pompier professionnel et faisait partie des sapeurs-pompiers du département. Il n'avait que 34 ans et le lieutenant Thomas Roche a été tué sur la route de mercredi à jeudi soir à son retour de l'intervention. Membre du GRIMP, groupe d'intervention en milieu dangereux, il est appelé comme conseiller technique pour superviser l'évacuation des sinistrés des bâtiments du sud Charente. Il a rempli sa mission sans aucun souci.

Sur le chemin du retour vers Beigne, il est resté avec sa compagne et ses fils de cinq ans, Car. Était-il . Les pompiers ont quitté la route et ont fait claquer le poteau EDF au lieu-dit She Roland dans la commune de Tuttle. Son collègue qui est intervenu dans l'accident a découvert qu'il était inconscient. Ils ont dû le libérer. Au moment de leur arrivée, Thomas Roche a subi une grave blessure à la tête et était déjà en arrêt cardiorespiratoire. Le médecin de Smar ne pouvait rien faire pour lui. Il est mort.

" C'est une vague d'émotions qui nous a submergés ", a traduit le capitaine Bruno Pequeu, patron de la compagnie et centre de secours de Lacrown." Je le connaissais quand j'ai pris le commandement en 2018. C'était un grand homme, un grand pompier, un super professionnel et un passionné ",décrit le commandant qui s'est rendu sur les lieux, " soutient l'équipe du Sud, les gens de sa famille de cœur. C'était un garçon très adorable "Merci à mon collègue. Tout le monde dit " a été abattu ", et Pierre Girard, le directeur du centre de Beigne, a été très impressionné." Je l'ai connu quand il était jeune pompier. C'est lui qui a fait vivre la caserne ".

L'excitation est évidente chez les pompiers. Michel Gomez, ancien officier de La Couronne, a déclaré" travaille avec lui depuis environ 10 ans. Il était professionnel à La Couronne, bénévole à Beigne où il habitait. Il se souvient " ,, qui revient en Charente huit ans plus tard avec un pompier à Paris. Il se souvient surtout" de gars très modestes, très sympas et de très très bons pompiers qui travaillaient bien avec tout le monde. C'est aussi l'un des meilleurs sportifs de notre pays. Il pratiquait la course à pied, le trail et le triathlon. 34 n'est pas l'âge pour partir,dit Michelle Gomez. C'est très pour le Sdis "C'est une grosse perte.

Samedi, le festival de la Journée nationale des pompiers prévu à Mansle a été annulé. Au moment du recueillement, Thomas Roche reçoit un compliment spécial au SDIS d'Angoulême.