Abonnés uniquement

La première ministre doit théoriquement prononcer son discours de politique générale le 5 juillet prochain devant les députés.
La première ministre doit théoriquement prononcer son discours de politique générale le 5 juillet prochain devant les députés.
Le Premier ministre a théoriquement prononcé son discours de politique générale devant les députés le 5 juillet, ce devrait être fait.Figaro

Vérification- Si l'opposition revendique et qu'il n'y a pas de vote majoritaire, un vote de confiance pourrait conduire à la démission du gouvernement.

C'est un grand pas en avant pour les exécutifs. Le 5 juillet, si la date est maintenue, la Première ministre Elizabeth Bourne prononcera un traditionnel discours politique devant les députés. Je présenterai son programme à la Diète d'abord puis au Sénat le lendemain.

A relireLa Macronie est prête à en découdre et participe à Borne relativement majoritaire

Depuis dimanche, il est demandé à ce discours d'être suivi d'un "vote de confiance" de l'agent. .. "Avec le parlement qui vient d'être élu, la première mission de Mme Bourne est de se présenter devant le parlement et de rechercher la confiance en soi", c'est ainsi que Jean-Luc Mélenchon l'a fait le premier. Une demande qui se déclare faite. "Respectons notre démocratie", a ajouté mercredi l'écologiste Julian Bayeux à la sortie de l'Elysée. "C'est la logique du système", a expliqué le sénateur socialiste Patrick Kannel.

A ce stade, ni Elizabeth Borne ni Emmanuel Macron ne l'ont publié...

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez trouver les 70 % restants.

La rédaction vous conseillera

Elizabeth Borne est-elle obligée de se soumettre au vote de confiance du mandataire  ?

S'abonnerS'abonner