Cameroon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Réaménagement ministériel au Burkina Faso : Un nouveau cap pour la transition

Nouvelles nominations dans le gouvernement burkinabè : Renforcement des secteurs clés

Dans un contexte de transition, le président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré, a pris la décision de remanier son gouvernement au Burkina Faso. Quatre membres de l’ancienne équipe ministérielle quittent leurs fonctions, tandis que quatre nouvelles nominations sont annoncées dans les domaines de l’Administration du territoire, de la Justice, de l’Agriculture et de l’Environnement.

Un remaniement ministériel annoncé lors d’une émission télévisée

Le secrétaire général du gouvernement a annoncé ce remaniement lors d’une interview diffusée dans le journal du soir de la télévision publique. Cette annonce souligne l’importance accordée à la transparence et à l’information du public dans le processus de transition en cours au Burkina Faso.

Un changement significatif pour l’Administration du territoire et la Sécurité

La modification la plus marquante intervient dans le domaine de l’Administration du territoire et de la Sécurité, étant donné la situation actuelle du pays. Le colonel Boukaré Zoungrana quitte ses fonctions et est remplacé par le magistrat Émile Zerbo. Ce dernier était précédemment responsable du pôle judiciaire antiterroriste au tribunal de grande instance de Ouaga 2.

Nouvelles nominations dans d’autres secteurs clés

Le ministère de la Justice accueille un nouveau Garde des Sceaux en la personne de l’avocat Rodrigue Edasso Bayala. Ancien député de l’Assemblée nationale sous la présidence de Roch Marc Christian Kaboré, il avait démissionné en septembre 2022 du parti Union pour la renaissance/parti sankariste, dans lequel il était engagé, pour des raisons personnelles.

Le ministère de l’Agriculture, des ressources animales et halieutiques voit l’arrivée du commandant Ismael Sombié, précédemment directeur général de la société nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire, en remplacement de Denis Ouedraogo.

Enfin, Roger Barro, ancien directeur de la prévention des pollutions et des risques environnementaux, prend la tête du ministère de l’Environnement, de l’Énergie, de l’Eau et de l’Assainissement.