Cameroon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Les États-Unis débloquent une aide militaire de 345 millions de dollars à Taïwan, provoquant la colère de Pékin

Aide militaire à Taïwan : Les États-Unis renforcent la dissuasion face à la Chine

Une aide militaire de 345 millions de dollars annoncée par les États-Unis à Taïwan

Le président américain Joe Biden a autorisé une aide militaire d’une valeur de 345 millions de dollars en faveur de Taïwan, selon un communiqué publié par la Maison Blanche. Cette décision suscite des tensions avec Pékin, qui considère Taïwan comme faisant partie intégrante de son territoire et proteste systématiquement à chaque annonce d’aide militaire à l’île. Bien que les détails sur la nature de l’aide n’aient pas été immédiatement divulgués, un responsable américain anonyme a évoqué des équipements de surveillance, de reconnaissance, des munitions et diverses pièces détachées.

Dissuasion face à l’expansionnisme chinois

Depuis des années, les États-Unis fournissent des armes à Taïwan, mais cette nouvelle aide proviendra directement des stocks américains existants, suivant le modèle mis en place pour l’Ukraine depuis le début de la guerre en février 2022. Cette mesure vise à renforcer la capacité de dissuasion de Taïwan en matière d’armement défensif, anti-blindés et anti-aérien. Le ministre de la Défense, Lloyd Austin, avait déjà évoqué l’étude de cette possibilité en mai dernier. Pour les experts, cette annonce, bien que de moindre ampleur en termes de volume financier, témoigne de la réactivité des États-Unis envers la défense de Taïwan, surtout face à des exercices militaires imminents organisés par la Chine.

Une loi du Congrès pour freiner les visées expansionnistes de la Chine

Une loi votée par le Congrès américain autorise le puisement d’un milliard de dollars dans les stocks des États-Unis pour équiper Taïwan, dans le but explicite de dissuader la Chine de toute velléité expansionniste. Le soutien militaire américain à l’île autonome s’inscrit dans un contexte de dialogue renouvelé entre les États-Unis et la Chine, marqué par les visites de hauts responsables américains à Pékin. Cependant, malgré ces échanges, les divergences sur la question de Taïwan persistent, et les deux parties tentent néanmoins de maintenir une communication afin de prévenir tout risque de confrontation armée.

Relance du dialogue États-Unis-Chine sur fond de discussions en Australie

L’annonce de l’aide militaire à Taïwan par la Maison Blanche intervient alors que le dialogue entre les États-Unis et la Chine connaît un regain d’intérêt. Les récentes visites de hauts responsables américains à Pékin témoignent des efforts pour rétablir des canaux de communication. En parallèle, le ministre de la Défense et le secrétaire d’État américain Antony Blinken se trouvent actuellement en Australie pour des réunions avec leurs homologues respectifs, au cours desquelles les activités de la Chine devraient être au centre des discussions. Malgré les divergences, les deux parties espèrent maintenir un dialogue constructif pour éviter toute escalade vers un conflit armé.