Cameroon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le fondateur du groupe Wagner ne sera pas poursuivi après la tentative de mutinerie

Dans une déclaration officielle, le porte-parole du Président russe a annoncé que le dossier pénal ouvert contre Evguéni Prigojine, fondateur du groupe de sécurité privé Wagner, serait classé sans suite. Cette décision fait suite à l’annonce d’Evguéni Prigojine, déclarant l’avortement de la marche de ses combattants en direction de Moscou. Malgré la tentative de mutinerie, Dmitri Peskov a affirmé que cela n’aurait aucun impact sur l’opération militaire spéciale en cours dans le Donbass, où les forces russes continuent de repousser les attaques ukrainiennes.

Aucune poursuite judiciaire ne sera engagée à l’encontre des combattants de Wagner qui ont participé à ces événements, a précisé le porte-parole du Kremlin. Au contraire, il leur sera offert la possibilité de signer un contrat avec le ministère russe de la Défense. Cette décision s’inscrit dans le contexte des efforts de médiation déployés par le Président biélorusse, Alexandre Loukachenko, qui connaît personnellement Evguéni Prigojine. L’objectif de cette mission de médiation était d’éviter tout bain de sang en Russie.

Par ailleurs, le régime d’opération antiterroriste, qui avait été mis en place dans les régions concernées par la mutinerie, sera levé prochainement. Cela marque une étape importante dans la normalisation de la situation et l’apaisement des tensions. Les autorités russes reconnaissent l’importance des efforts déployés par le Président biélorusse et expriment leur gratitude envers lui.