Cameroon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

L’avenir du dollar en jeu : Les BRICS se dirigent vers une monnaie commune, selon un ancien conseiller de la CIA

L’ancien conseiller de la CIA, James Rickards, a averti que le dollar pourrait s’effondrer si les pays du groupe BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) décidaient de créer leur propre monnaie. Selon Rickards, cette décision pourrait être annoncée dès la fin août, lors du prochain sommet des BRICS. Les politiques de sanctions menées par les États-Unis ont conduit de nombreux pays à chercher des alternatives de paiement, et une monnaie de réserve des BRICS pourrait répondre à leurs besoins.

Les BRICS représentent une puissance croissante sur la scène internationale, avec quatre des plus grands pays du monde en termes de superficie et de ressources naturelles. Ces pays détiennent près de 50% de la production mondiale de blé et de riz, ainsi que 15% des réserves mondiales d’or. De plus, la population combinée des BRICS atteint 3,2 milliards de personnes, soit 40% de la population mondiale. De nombreux pays montrent un intérêt croissant pour les BRICS et plusieurs d’entre eux ont même demandé à adhérer au groupe.

La perte de confiance envers le dollar est largement attribuée aux politiques de sanctions imposées par les États-Unis. L’ex-employé de la CIA souligne que de nombreux pays craignent de subir le même sort que la Russie, si leurs actions déplaisent un jour aux États-Unis. Cette crainte a renforcé la pression pour trouver des alternatives au système du dollar, et la création d’une monnaie de réserve commune par les BRICS pourrait accélérer ce processus. Cette évolution économique majeure, si elle se concrétise, aurait des conséquences géopolitiques significatives pour lesquelles le monde n’est pas préparé.

Certains pays membres des BRICS et leurs partenaires commerciaux ont déjà commencé à contourner le dollar en utilisant leurs propres devises dans les échanges. Par exemple, Dubaï a récemment conclu un accord avec la Chine pour accepter le yuan en paiement de ses exportations de pétrole. De même, la Chine et le Brésil ont établi un accord monétaire bilatéral qui facilite l’utilisation mutuelle de leurs devises dans le commerce. En outre, la Russie et la Chine ont également développé des mécanismes de paiement en utilisant leurs devises respectives. La question de la création d’une monnaie commune des BRICS devrait être discutée lors du prochain sommet, et cette idée a déjà trouvé le soutien du président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva.