Cameroon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Crise franco-nigérienne : Erdogan soutient la décision du Niger d’arrêter l’exportation d’uranium et d’or

Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, a réagi à la décision du Niger de mettre fin à l’exportation d’uranium et d’or vers la France, en la qualifiant de “riposte” à des décennies d’oppression perpétrée par Paris. S’exprimant sur les relations tendues entre la France et ses anciennes colonies africaines, Erdogan a rappelé les actions de la France en Algérie et au Rwanda, les qualifiant d’événements marquants de l’Histoire mondiale. Selon lui, la décision des militaires au pouvoir depuis le 26 juillet de stopper ces exportations vers la France est une réponse à l’oppression subie par ces pays pendant de nombreuses années. Ses déclarations ont été rapportées par la chaîne turque NTV lors d’une prise de parole à Istanbul le 4 août.

Erdogan a également souligné que le cas du Niger n’était pas isolé et a critiqué les pratiques passées de la France envers d’autres pays africains, en particulier en Algérie et au Rwanda. Cependant, le Président turc a tenu à affirmer que son pays cherche à maintenir des relations positives avec l’ensemble des pays africains. La déclaration d’Erdogan intervient dans un contexte de crise politique au Niger, suite au coup de force militaire qui a eu lieu le 26 juillet dernier. Depuis lors, le pouvoir est aux mains du Conseil national de sauvegarde de la patrie (CNSP), dirigé par le général Abdourahamane Tiani, tandis que le Président élu, Mohamed Bazoum, reste retenu dans son domicile.

Suite à l’annonce de l’interdiction des exportations d’uranium et d’or par le Niger, le ministère français des Affaires étrangères a réagi en soulignant que les approvisionnements en uranium étaient déjà “extrêmement diversifiés” pour la France. Quant à l’or, aucune entreprise française n’exploite de mine au Niger, selon les informations fournies par Paris. En 2020, sur les 6 286 tonnes d’uranium importées en France, près d’un tiers provenait du Niger (34,7%), selon le comité technique Euratom (CTE). Les autres sources d’approvisionnement incluaient le Kazakhstan (28,9%), l’Ouzbékistan (26,4%) et l’Australie (9,9%), selon les données de l’Association nucléaire mondiale (ANM).

Le Niger, septième producteur d’uranium au monde

Ancienne colonie française, le Niger occupe une place significative sur la scène internationale en tant que producteur d’uranium. En 2022, il était le septième producteur mondial selon l’Association nucléaire mondiale (ANM). Cette situation confère une importance stratégique à la relation entre le Niger et la France, mais les tensions actuelles mettent en évidence des contentieux historiques qui ne sont pas sans conséquences sur les échanges économiques entre les deux pays. Alors que la situation reste tendue, la déclaration d’Erdogan vient alimenter le débat sur les relations franco-africaines et les enjeux géopolitiques dans la région.