Cameroon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Cameroun-Yaoundé : un policier retrouvé mort

Le corps sans vie du gardien de la paix de 2e grade André Sodea Doua a été découvert le 28 juillet dernier par des militaires à Yaoundé.

Agé de 25 ans seulement, le jeune fonctionnaire de police a été pendu sur un manguier au quartier. Cette découverte a été faite par les militaires de la Base aérienne 101 de la capitale politique du Cameroun. Une lettre a été retrouvée sur le corps du jeune policier. Dans la correspondance, il présente des excuses à son frère cadet avec qui il partageait une chambre au quartier Ekie.

Ce suicide qui reste apparent suscite de nombreuses interrogations, notamment celle de savoir ce qui a pu inciter le gardien de la paix à se donner la mort. Ou encore celle de savoir s’il aurait plutôt été tué et accroché par ses bourreaux. Les autorités ont ouvert une enquête pour déterminer les mobiles et les circonstances de ce décès en s’appuyant entre autres sur des études graphiques pour confirmer que l’écriture est bien celle du jeune policier, informe nos confrères de camer.be.

Le gardien de la paix s’en va après l’officier de police Alain Diwo qui est finalement décédé à l’hôpital à Yaoundé le 14 juillet dernier, après avoir tenté de se donner la mort à plusieurs reprises. D’abord en essayant de mettre une balle dans la tête dans son bureau au commissariat de Soa, puis en se jetant du haut d’un bâtiment de l’hôpital général de Yaoundé.