Cameroon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Cameroun : Manaouda Malachie promet de fermer les écoles de formation sanitaires insalubres

Le ministre de la Santé publique a profité de la tenue de la 24e session du Conseil de direction des écoles de formation des infirmiers pour les mettre en garde, ce 15 juin.

Au vu de l’Etat d’insalubrité dans certaines écoles de formation de personnels de santé, infirmiers, sages-femmes, Manaouda Malachie demande aux promoteurs de ces établissements professionnels de se mettre aux normes. Il promet de traquer les écoles malsaines, qui vont par la suite être fermées.

« Nous allons faire une évaluation systématique et que toutes les écoles qui ont installé les apprenants dans les infrastructures ou dans les environnements non propices, non viables pour l’éclosion de l’apprentissage (…) seront fermées », a fait savoir le ministre de la Santé publique dans le discours d’ouverture qu’il a prononcé lors de cette session de travail de trois jours.

Manaouda Malachie ne compte pas s’arrêter là. Car, il promet de faire la guerre à toutes les autres mauvaises pratiques qui gangrènent la formation des personnels médico-sanitaires au Cameroun. C’est pourquoi il promet aussi de fermer toutes les écoles qui emploient « des enseignants médiocres pour pouvoir communiquer la connaissance aux apprenants ».

À tous les responsables des écoles de formation qui participent à cette 24e session du Conseil de direction, le ministre de la Santé publique recommande le respect des normes en vigueur : « je vous demande d’éviter ces pratiques regrettables et de tout mettre en œuvre pour pallier ces insuffisances ».

En plus des environnements insalubres et de l’emploi des enseignants non qualifiés, Manaouda Malachie proscrit les inscriptions en marge de la réglementation, le non-respect des quotas horaires et des taux de scolarité sans oublier le monnayage des stages. Toutes choses qui sont à bannir, selon le ministre. C’est sans doute pour cette raison que cette session se tient sous le thème : « Harmoniser et améliorer la qualité des enseignements ».