Cameroon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

37 chefs d’inculpation visent Donald Trump pour la conservation illégale de secrets nucléaires

Le vendredi dernier, une accusation historique a été rendue publique contre Donald Trump, l’ancien président des États-Unis, l’accusant d’avoir mis en danger la sécurité nationale du pays en retenant des secrets nucléaires américains après son départ de la Maison Blanche. L’acte d’accusation comporte 37 chefs d’inculpation, notamment pour “rétention illégale d’informations portant sur la sécurité nationale” et “entrave à la justice”. De plus, il est accusé de faux témoignage et d’avoir conspiré avec son assistant personnel, Walt Nauta, également poursuivi, pour dissimuler des documents réclamés par le FBI.

La loi aux États-Unis exige que les présidents transmettent tous leurs e-mails, lettres et autres documents de travail aux archives nationales. Par ailleurs, une autre loi sur l’espionnage interdit de conserver des secrets d’État dans des endroits non autorisés et non sécurisés. Cependant, en janvier 2021, lorsqu’il a quitté la Maison Blanche pour s’installer dans sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago en Floride, Donald Trump a emporté des dizaines de cartons remplis de dossiers. Un an plus tard, après de multiples demandes, il a finalement restitué 15 boîtes contenant près de 200 documents classifiés. Néanmoins, selon le FBI, il en avait encore en sa possession et les conservait dans son club à Palm Beach. Une perquisition spectaculaire menée par le FBI en août a permis la saisie de trente autres boîtes contenant 11 000 documents. Les documents classifiés ont été découverts dans divers endroits tels qu’une salle de bal, une salle de bains, une douche, un bureau et une chambre. Ils comprenaient des informations sur les capacités de défense des États-Unis et d’autres pays, les programmes nucléaires américains ainsi que les vulnérabilités potentielles en cas d’attaque contre les États-Unis et leurs alliés.

Parallèlement, un autre procureur spécial enquête sur des documents classifiés trouvés au début de l’année dans un ancien bureau et à domicile du président démocrate Joe Biden par ses avocats. Bien que ces découvertes soient embarrassantes, Joe Biden a coopéré avec la justice en restituant volontairement les documents, bien qu’en nombre limité. Actuellement, les républicains soutiennent fermement Donald Trump, y compris ses rivaux pour l’investiture du parti pour l’élection présidentielle de 2024. En avril, lorsque la justice de l’État de New York l’a inculpé de fraudes comptables liées à un paiement à une actrice de films X en 2016 pour étouffer une présumée liaison, les républicains se sont également solidarisés avec lui.