Benin
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le Bénin présentera un pavillon officiel à la 60e Biennale de Venise

Le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola a animé un point de presse, vendredi 28 juillet 2023, sur la participation du Bénin à la 60e édition Biennale de Venise. C’est en présence du Commissaire du pavillon, José Pliya, du directeur de l’ADAC William Codjo, du comité curatorial et des 4 artistes sélectionnés pour représenter le Bénin à cet évènement incontournable de l’art contemporain mondial.

La 60e édition Biennale de Venise présentera pour la première fois en 2024 un pavillon béninois. La participation à cet événement phare qui se tiendra dans la cité des Doges du 20 avril au 24 novembre 2024, s’inscrit dans la dynamique de valoriser l’art contemporain béninois. « Depuis 2016, le Bénin a décidé de mettre le tourisme, la culture et les arts comme le deuxième pilier de développement », a déclaré le ministre Jean-Michel Abimbola. Il note une mise en valeur de la scène artistique et culturelle béninoise depuis la restitution des trésors royaux et l’exposition diptyque contemporaine et historique « Art du Bénin, d’hier et d’aujourd’hui, de la restitution à la révélation ». L’exposition diptyque, poursuit-il, a permis notamment de mettre en lumière le génie de nos artistes contemporains. Selon le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, la Biennale d’art contemporain de Venise est encore l’occasion pour le Bénin d’être sur la scène culturelle internationale. L’ambition du Bénin est de se démarquer à cette 60e édition.

Les démarches pour participer à la biennale internationale d’art contemporain de Venise ont été entamées par les autorités béninoises après l’édition de 2022. Le Commissaire du Pavillon, José Pliya, informe qu’un comité d’organisation présidé par le ministre du tourisme, de la culture et des arts a été ensuite mis en place. Un comité curatorial a été chargé de définir un concept curatorial (l’histoire que le Bénin devra raconter), de sélectionner les artistes qui représenteront le Bénin à travers des œuvres spécifiquement produites pour la biennale.

Le titre du pavillon Bénin est ‘’everything precious is fragile’’ (tout ce qui est précieux est fragile). Il s’agit à travers les thématiques de la spiritualité, du vodun, de l’amazone et de la traite négrière de présenter le féminisme africain et singulièrement béninois. Le thème, informe le curateur Azu Nwagbogu, a été défini à l’issue des recherches et des rencontres avec les sachants etc. Quatre (4) artistes à savoir Moufouli Bello, Chloé Quenum, Ishola Akpo et Romuald Hazoumé ont été choisis par le comité curatorial pour représenter le Bénin à ce grand rendez-vous mondial. « Ce fut un long processus pour sélectionner ces 4 merveilleux artistes pour la première apparition du Bénin à la biennale de Venise », a affirmé le curateur du pavillon. Il n’a pas manqué de remercier le comité d’organisation qui a laissé la liberté à l’équipe curatoriale de pouvoir faire des choix artistiques. Azu Nwagbogu travaille avec deux co-curateurs ; Yassine Lassissi, directrice des Arts Visuels de l’Agence de Développement des Arts et de la Culture (ADAC) et Franck Houndégla, Scénographe, designer et docteur en architecture.

Le pavillon du Bénin est produit par l’Agence de Développement des Arts et de la Culture (ADAC) ayant pour mission de promouvoir l’économie culturelle et artistique dans les disciplines des arts visuels, du cinéma, des arts de la scène, du livre et de la lecture. Selon le directeur de l’ADAC, tout est en train d’être mis en œuvre pour une brillante participation du Bénin à la 60e biennale de Venise. Des actions sont en cours afin de lever des fonds privés pour le financement du pavillon béninois à Venise.

Akpédjé A. Ayosso

Zoom sur les artistes sélectionnés

Moufouli Bello

Née au Bénin en 1987, elle est une artiste plasticienne et numérique passée par le Fresnoy – Studio National des arts contemporains. On connaît notamment ses peintures figuratives, grands portraits de femmes aux fonds bleutés et aux couleurs lumineuses.

Chloé Quenum
Née en France en 1983, elle est une artiste plasticienne de la diaspora béninoise qui travaille sur des matériaux multiples. Ses œuvres sont entrées dans plusieurs collections publiques et privées, notamment la Fondation Hermès.

Ishola Akpo
Né en Côte d’Ivoire en 1983, Il est un artiste photographe qui est connu pour ses oeuvres emblématiques sur les reines du quotidien. Son travail fait partie des collections du musée du Quai Branly-Jacques Chirac.

Romuald Hazoumé
Né au Bénin en 1962, il se définit volontiers comme un « Arê », terme qui sert à désigner les artistes itinérants du temps de la royauté chez les Yoruba. Sa renommée est internationale et son travail fait partie des plus grandes collections : British Museum à Londres, Musée Barbier-Mueller à Genève et National Museum of African Art, Smithsonian Institution à Washington.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

29 juillet 2023 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou